Du 28 au 30 septembre : Les inventeurs tunisiens en fête





Rendez-vous très attendu pour les inventeurs tunisiens, le14ème concours BSB de l’innovation et de l’invention sera une réelle opportunité en vue d’une meilleure coopération entre les industriels et les chercheurs tunisiens. Tunis - Le Quotidien L’Association tunisienne des inventeurs organise du 28 au 30 septembre courant, la 14ème édition du concours BSB de l’innovation et de l’invention qui représente un festival des inventeurs tunisiens. Selon M. Salem Ben Salem, Secrétaire général de l’Association, cette nouvelle édition du concours BSB devrait connaître la participation d’une centaine d’inventeurs tunisiens qui en profiteront pour présenter leurs toutes dernières créativités. L’Association a reçu jusqu’à maintenant une vingtaine de dossiers de participation. Concernant les spécialités, M. Ben Salem nous précise que les projets participant au concours toucheront aux secteurs qui préoccupent tous les intervenants dans l’économie nationale et en particulier les industriels. Ces derniers pourraient, ainsi, découvrir des projets créatifs en matière de l’énergie, de l’environnement, des applications informatiques et aussi, des applications de matériels agricoles... Le secrétaire général de l’Association nous souligne également, que les participants seront divisés en trois catégories, en l’occurrence, les inventeurs individuels qui opèrent tous seuls indépendamment des organismes de recherche, les inventeurs qui font partie des centres de recherche scientifique et ceux qui appartiennent à des entreprises. Et d’ajouter que l’Association essaie par tous les moyens, d’augmenter le nombre des participants des deux dernières catégories. A ce propos, l’Association a déjà mené une campagne de sensibilisation afin d’inciter les universités et même certaines entreprises tunisiennes à faire participer leurs chercheurs à ce concours. M. Ben Salem affirme que que l’objectif de l’événement est, en effet, de rassembler les différents intervenants du monde de l’innovation en Tunisie, ainsi que de mettre en contact les industriels et les inventeurs, en vue de profiter des projets innovants. Le jury du concours sera composé, essentiellement, d’ingénieurs et d’universitaires, alors que l’enveloppe globale des prix pourrait atteindre, selon la même source, 20 mille dinars. Il va sans dire que la dernière édition de ce concours a connu la participation de quelques 80 innovateurs tunisiens. Concernant l’application et l’adoption des projets présentés durant la 13ème édition par des industriels tunisiens, M. Ben Salem nous révèle qu’aucune innovation n’a été, jusqu’à maintenant, concrétisée. “Cela n’empêche que l’Association essaie toujours d’encourager les inventeurs à travers l’accompagnement de quelques projets réussis” explique-t-il. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com