Constatation Règlement sur… commande





Les dirigeants de l’ES Zarzis ont mille raisons de rouspéter et de protester suite à la décision prise par la FTF qui les prive d’une participation à la Coupe arabe. En effet, les règlement permettent au détenteur de la Coupe de prendre part à la compétition arabe. Or, la volte-face de la FTF s’est appuyée sur un règlement qui nous sort d’on ne sait où car cette fois-ci, on a fait savoir que la CAF exige la présence du vainqueur de la Coupe, alors que ce n’était pas le cas la saison dernière qui a vu la JSK, demi-finaliste, disputer la Coupe de la CAF. Cet épisode nous rappelle ce qui s’est passé il y a deux ans lorsque l’EST et l’ESS ont été autorisées à participer, la même saison, à la Coupe arabe et à la Ligue des champions africains, prétextant l’exigence de l’UAF de ne faire participer que le champion et son dauphin. Cette «blague» a été vite démasquée lorsque des clubs algériens et marocains du milieu du tableau ont pris part à la même Coupe arabe, et on a vite compris que la FTF a violé ses propres règlements et a inventé des conditions inexistantes pour satisfaire ces deux grands clubs. Cette fois-ci, on est en train d’assister au même scénario et c’est l’ESZ qui va en payer les frais puisqu’on va l’obliger à disputer une compétition très coûteuse qui risque de faire très mal à ses finances. Il aurait été plus judicieux de faire comprendre aux Zarzissiens que les sponsors de la Coupe arabe souhaitent la participation des plus grands clubs tunisiens pour des raisons purement financières. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com