Finance : Solide capitalisation à Unifactor





L’agence internationale de notation Fitch Ragins vient d'attribuer les notes initiales suivantes sur l’échelle nationale tunisienne à l’Union de Factoring (Unifactor): ‘BB+(tun)’ pour la note à long terme et ‘B(tun)’ pour la note à court terme. La perspective d’évolution de la note à long terme est ‘Stable’. Tunis-Le Quotidien Les notes nationales attribuées à Unifactor reflètent sa solide capitalisation et ses indicateurs de performances en amélioration. Elles tiennent néanmoins compte en premier lieu de sa taille modeste, de sa qualité d’actifs inférieure à celle de son concurrent et de son expérience encore limitée dans le secteur de l’affacturage tunisien. De création récente, Unifactor est en phase de développement de son fonds de commerce. Il lui reste également à consolider ses procédures de maîtrise des risques et à perfectionner son système d’information. Fich pourrait être amenée à reconsidérer positivement son opinion sur Unifactor lorsqu’elle jugera durables les progrès effectuées dans ces domaines. Unifactor reste vulnérable aux aléas de la conjoncture économique. Unifactor contrôle une part de marché de 35%, le reliquat étant accaparé par le leader du marché tunisien de l’affacturage. L’activité d’affacturage d’Unifactor porte à 97% sur des transactions domestiques et 3% sur des transactions à l’import et à l’export. L’activité d’achat sans recours de créances domestiques est encore marginale (4% des factures achetées à fin 2004). La finalisation d’une convention réglementant les relations entre affactureurs et assureurs devrait permettre à Unifactor de développer cette dernière activité. Unifactor a enregistré une forte croissance de son activité en 2004, supérieure à celle du secteur, ce qui a entraîné une croissance de ses revenus mais pourrait également être porteur de risques au vu de la fragilité de son environnement opérationnel . Une certaine concentration des risques est observée à fin 2004. Les impayés, en léger recul par rapport à 2003, s’élevaient à 7,5% du total de l’encours total de financement à fin 2004, et n’étaient que faiblement couverts par les provisions. Unifactor se finance par des crédits bancaires à court terme octroyés par ses banques actionnaires. Pour sécuriser ses ressources, Unifactor prévoit de lever 50 Mio TND sur 5 ans sur le marché obligataire local, avec une première tranche de 20 Mio TND en 2005. Unifactor affichait à fin 2004 un solide ratio de solvabilité. Amen Bank, Arab Tunisian Bank (notée A+(tun)/F1(tun) avec perspective Positive) et Arab Tunisian Leasing (notée BBB+(tun)/F2(tun) avec perspective Stable) détiennent chacune 10% du capital d’Unifactor. Le reste du capital est réparti entre divers actionnaires tunisiens. Compte tenu de cette fragmentation de l’actionnariat d’Unifactor, et bien que Fitch soit assurée de la volonté de ses actionnaires principaux de la soutenir en cas de nécessité, l’agence estime limitée la probabilité d’un tel soutien.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com