C.A. : Avec tous ses atouts





«Rien ne sert à courir, il faut partir à point». Le CA revu et corrigé tout le long de l’été par un téméraire Youssef Zouaoui, espère aller piano piano, monter vite en puissance et suivre un mouvement en crescendo avant d’atteindre son rythme de croisière. Le championnat national «surprend» les effectifs de la ligue professionnelle Une et les tire de leur préparation en pleine saison estivale. Et ces débuts prématurés ne sont pas sans inquiéter le premier responsable technique clubiste, peu habitué à conduire ses joueurs par un étouffant dernier dimanche de juillet, surtout que plusieurs zones d’ombre persistent ayant notamment trait aux recrues tant locales qu’étrangères. La campagne de recrutements n’a pas en effet rendu son verdict et l’on parle même d’un joueur tunisien chevronné qui viendrait dans les prochains jours renforcer les rangs «rouge et blanc». Dans l’immédiat, il faudra aux copains de Nabil Missaoui ramasser les trois points de la victoire avant de tenter une série positive face à la JSK (2ème journée), le CSHL (3ème J.), EGSG (4ème J) et l’USM, (5ème J.). Le seul doute entourant la formation rentrante cet après-midi concerne le poste de gardien de but : Ali Boumnijel, le titulaire de la dernière saison, continuera de garder les bois clubistes malgré une assez longue éclipse pour les raisons que l’on connaît, et ce, au cœur de la préparation estivale. En effet, cette éclipse devait profiter à Khaled Azaïez qui a, de tout temps, représenté bien mieux qu’une solution de rechange. Mais celui-ci traîne une légère blessure qui devrait l’écarter de l’effectif retenu pour croiser le fer avec les surprenants vainqueurs de la Coupe de Tunisie 2005. Sur le flanc droit, Chokri Zaâlani, auquel il reste à purger deux rencontres de suspension, sera relevé par le pétillant Wissam Yahia alors que sur le versant opposé Toujani tentera de faire bonne garde, tout comme la paire axiale Hicheri et Mkacher. Si le duo d’attaque ne présente aucune surprise, Missaoui et Selliti s’entendant comme deux larrons en foire, le carré du milieu paraît suffisamment équilibré avec un Pape Touré vite remis de sa légère blessure, un Ouertani qui a retrouvé de bonnes sensations, un Dramane peut-être au sommet de son art même si l’on n’est qu’aux premiers échanges de ballons et un Sellami pour lequel ce devrait être la saison du rachat compte tenu d’un dernir exercice très moyen. * Formation probable Boumnijel, Wissam Yahia, Toujani, Mkacher, Hicheri, Pape Touré, Ouertani, Dramane, Oussama Sellami, Selliti, Missaoui. S.R.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com