E.O.G.K. : Dur, dur sera le départ !





Un été perturbé, une inter-saison agitée vécus par le club banlieusard appelé pourtant à confirmer une réputation naissante après la sixième place arrachée la saison écoulée pour sa première expérience parmi les ténors, et à défendre un acquis puisqu’il devrait prendre part à une compétition inter-arabe. Or, l’exaltant challenge impatiemment attendu par les Kramistes risque tout bonnement de se muer en tourmente, notamment à la suite du départ impromptu de l’ancien président de l’association. Du coup l’ambiance qui y régnait a subi un terrible camouflet, d’autant que la préparation n’a été entamée que récemment dans des conditions des plus difficiles, au point que le coach Ali Kaâbi aurait perdu le sommeil ! L’intendance n’a pas été exempte de tout reproche, non plus avec le retard monstrueux enregistré dans les affaires courantes du club. Mais le brave Ali a fini par retrouver un peu de sérénité et de quiétude pour mener un travail certes hâté mais cependant sérieux à même de permettre d’entamer la nouvelle saison dans les meilleures prédispositions. Reste toutefois que l’effectif mis à la disposition du technicien kramiste n’est pas étoffé et ne répond guère aux exigences d’une compétition qui s’annonce des plus ardues. Ce sera en quelque sorte la saison des défis pour les Kramistes-Goulettois. M.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com