ADM irakien: Un ancien employé de la CIA accuse





Le Quotidien-Agences L a CIA a été accusée devant un tribunal par un de ses anciens employés licencié en 2004, d'avoir été informée dès le printemps 1994 que l'Irak avait abandonné son programme nucléaire militaire, a rapporté hier le New York Times. L'agence américaine de renseignement, selon le journal, a, à l'époque omis de transmettre l'information aux autres services de renseignement et aux responsables politiques américains. L'ancien agent, dont le nom a été gardé secret, qui a été employé par la CIA pendant 20 ans, a engagé une procédure contre son licenciement en décembre dernier devant une cour fédérale de Washington. Il y explique qu'un informateur l'avait averti que le programme irakien d'enrichissement de l'uranium avait été abandonné depuis des années et que les équipements pouvaient être examinés et même à vendre, selon le journal. La plainte de l'ancien employé de la CIA fait valoir que son licenciement constituait une punition pour avoir mis en doute les déclarations de l'agence sur une série de questions relatives à l'armement et avoir fait l'objet de mesures de rétorsion pour avoir refusé de se plier aux conclusions de son employeur dans ce domaine, indique encore le New York Times. La plainte de l'ancien agent secret avait été annoncée dans la presse, mais son contenu n'avait pas été rendu public, ayant été classé secret défense par les autorités fédérales, ajoute le journal, qui souligne avoir obtenu ses informations de plusieurs sources ayant une connaissance détaillée de l'affaire.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com