Elle simule un viol pour échapper aux poursuites…





Au départ, les agents ont pensé qu’il s’agissait bel et bien d’une tentative de viol. Mais en interrogeant le suspect, l’affaire a pris une autre tournure... Tunis-Le Quotidien Elle est mariée depuis plusieurs années à un homme dont le sort a voulu qu’il soit, en permanence, en déplacement. Du coup, l’épouse était contrainte de passer deux à trois jours par semaine seule, d’autant qu’elle n’a pas eu d’enfants et même les différentes examens médicaux n’ont rien donné. A vrai dire, la jeune épouse profitait de ce temps libre pour aménager sa maison et faire du bricolage. D’ailleurs, c’est en réparant un robinet que toute cette affaire a éclaté. Selon la jeune dame qui s’est présentée au poste de police, au moment des faits, elle était seule chez elle en train de réparer un robinet. Malheureusement, elle n’a pas pu le faire. C’est alors qu’elle a demandé de l’aide à l’un de ses voisins de pallier. Il s’agit d’un jeune homme célibataire, âgé de vingt-cinq ans. Evidemment, le jeune homme n’a pas tardé à voler au secours de sa voisine. Il s’est installé alors dans la salle de bain et tout au long de son intervention, il a constaté que sa voisine le regardait d’une manière douteuse. Et comme il faisait chaud, tous les deux étaient légèrement habillés. La jeune épouse, en particulier, n’était couverte que d’une légère chemise mettant en valeur ses charmes. Toujours est-il que le voisin a subitement cessé son intervention avant de se jeter sur la voisine tentant d'abuser d’elle. Elle a déclaré également, qu’elle a pu se débarrasser de son violeur avant de quitter son domicile pour se rendre au premier pose de police et dénoncer son voisin. Convoqué au poste, le suspect a donné une autre version des faits. Il a en effet déclaré avoir été invité par sa voisine pour réparer le robinet. Il a été cependant surpris de constater que la jeune dame avait une autre intention puisqu’elle n’a pas hésité à lui demander de faire l’amour. Sidéré, il a quitté les lieux à la hâte. Les deux versions différentes ont poussé les auxiliaires de la justice à procéder à une confrontation d’où il ressort que l’épouse a bel et bien abordé le jeune homme lui proposant de passer du bon temps. Du coup, le jeune homme a émis son désir de porter plainte à l’encontre de l’épouse l’accusant de diffamation. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com