6ème Festival de l’Internet : La sécurité informatique comme cheval de bataille





En plus de son programme touffu dont nous avons désormais l’habitude, la 6ème mouture du Festival international d’été d’Internet organise cette année un grand séminaire de formation de trois jours sur la sécurité informatique, en collaboration avec l’ANSI. M. Moëz Souabni, président de l’ATIM, a affirmé au “Quotidien” que son choix a été dicté par le fait que les questions de sécurité sur le web lui semblent fondamentales, particulièrement au moment où la Tunisie accueille, cette année, le Sommet mondial de la société de l’Information. Tunis - Le Quotidien Sous le Haut Patronage du Chef de l’Etat, l’Association tunisienne de l’Internet et du multimédia (ATIM) revient cette année encore avec ses partenaires à Marsa El Kantaoui (Hammam-Sousse) du 25 au 28 août pour remettre les ordinateurs dans la rue et animer de manière exceptionnelle cette station balnéaire qui est l’une des plus célèbres de Tunisie. Exceptionnelle par le programme mais aussi par la qualité des partenaires de l’ATIM : Il y a d’abord l’association Basma pour la promotion de l’emploi des handicapés et qui soutient à longueur d’année cette population défavorisée. Et puis il y a les grands organismes dont la présence donne encore plus de sérieux et d’engagement au programme de la manifestation. L’ONTT, la Poste, l’ANSI et Tunisie Télécom. Enfin, il y a ce partenaire de toujours qui rend les choses tellement plus faciles pour les organisateurs : la Société des études et du développement de Sousse Nord. * Quelles démarches? Quelles solutions ? Cette année, l’ATIM entame une expérience nouvelle par un séminaire de 3 jours consacré entièrement à la formation sur la sécurité informatique. Sous-titré “Enjeux, techniques et mesures organisationnelles pour la sécurisation d’un système d’information”, ce séminaire s’adresse particulièrement aux responsables de systèmes d’information, aux responsables de la sécurité informatique, aux administrateurs et ingénieurs en informatique et en télécommunications. L’ambition poursuivie par cette formation, telle que définie par M. Souabni, est la sensibilisation sur les enjeux et risques cachés inhérents à la sécurisation des systèmes d’information. Le but est aussi de présenter des démarches et solutions techniques et organisationnelles permettant d’élever le niveau de sécurité de votre système d’information. Parmi les nombreuses interventions, il y aura également un passage en revue et un commentaire des nouvelles mesures réglementaires entreprises par la Tunisie ainsi que les opportunités ouvertes par les outils du domaine Open Source (logiciels libres). Le séminaire de formation sera animé par trois experts tunisiens : M. Nabli Sahli de l’ANSI, MM. Haytham el Mir et Helmi Raïes, également ingénieurs de l’ANSI et M. Khaled Baouab, formateur certifié reconnu par l’ISO. Les 3 jours seront clôturés par un atelier ouvert sur la pratique des logiciels d’accompagnement, de l’Open Source, de la mise en œuvre d’audits de sécurité, de la rédaction d’un cahier de charge d’audit... * “Qu’attendez-vous du SMSI?” Si l’intérêt du séminaire est évident par son programme et la qualité de ses formateurs, il se dégage aussi par son déroulement dans l’ambiance spéciale du festival. Car il s’agit d’un vrai festival avec un programme qui joue sur toute la gamme de la culture numérique. Vous pouvez ainsi visiter des espaces de formation des handicapés en nouvelles technologies de communication en collaboration avec l’association “Basma” et la Poste. Vous aurez l’occasion de participer à un sondage véhiculé par un questionnaire à 7500 exemplaires pour collecter les réponses à une question aussi simple que centrale : “Qu’attendez-vous du Sommet mondial sur la société de l’information que la Tunisie accueille en novembre 2005?”. Il y a aussi les divers espaces de la culture numérique avec les dizaines d'ordinateurs dans les rues de Marsa El Kantaoui pour la navigation libre, l’atelier des nouveaux standards technologiques (GPRS, géolocalisation, WiMax, IP téléphonie portable, Odorat numérique), l’atelier de la télévision numérique avec l’ONT, l’atelier des logiciels libres avec le ministère des Technologies de la communication. L’activité débordante du festival se poursuivra avec le spectacle son et lumière, la diffusion de la toute première chanson sur le SMSI, des concours de navigation, de photo et de Miss Net, un spectacle du comédien Raouf Ben Yaghlane. Manoubi AKROUT


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com