Arabie saoudite : Le nouveau roi et son prince héritier reçoivent allégeance





Le Quotidien-Agences Hauts responsables saoudiens, dignitaires religieux, chefs tribaux et hommes d'affaires ont afflué hier vers le palais royal pour faire allégeance au nouveau roi Abdallah Ben Abdel Aziz et au prince héritier Sultan Ben Abdel Aziz, au lendemain de l'inhumation du roi Fahd. Plusieurs milliers de Saoudiens en habits traditionnels coiffés du keffieh blanc uni ou à carreaux rouges et blancs s'étaient rassemblés devant le palais royal longtemps avant le début de la cérémonie, qui a commencé peu après la prière du "Dhohr". La foule s'est mise alors à défiler devant les deux dirigeants, entourés d'une kyrielle de princes. Les oulémas étaient les premiers à faire allégeance aux deux hommes. Ils étaient suivis par les ministres, les membres du Majless al-Choura (Conseil consultatif), les dignitaires, les hommes d'affaires et les hauts dirigeants des forces armées, en uniforme. Le grand mufti d'Arabie saoudite avait appelé les Saoudiens à faire allégeance au nouveau roi et à son prince héritier, qui ont accédé à leurs nouvelles fonctions lors d'une cérémonie juste après le décès lundi du roi Fahd à l'âge de 84 ans. Des cérémonies similaires à celle de Ryad doivent se dérouler, durant trois jours, dans les provinces du royaume: oulémas, dignitaires religieux, chefs tribaux et diverses personnalités feront allégeance aux princes et aux gouverneurs des provinces, selon la tradition. En vertu de l'article 6 de la loi fondamentale dans le royaume, "les citoyens doivent prêter allégeance au roi sur la base du Coran et de la Sunna. Selon le même article, les citoyens sont tenus d'"écouter" leurs dirigeants et de leur "obéir, dans les bonnes et dans les mauvaises" circonstances.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com