Bizerte: Il envoie sa frangine dans un hôpital à cause d’un chanteur libanais…





Les festivals de l’été en plus de leur vocation culturelle, sont également l’occasion pour une catégorie de jeunes à la recherche de sensations fortes et de défoulement de laisser libre cours à leurs extravagances. Tunis - Le Quotidien C’est ainsi que de temps en temps, on assiste à de véritables scènes d’hystérie dont les “héros” sont des jeunes filles qui au premier contact avec leur idole, se déchaînent allant jusqu’à commettre des gestes qu’elles vont regretter toute leur vie. En témoigne, ce qui s’est produit lors de la soirée du chanteur libanais, Ramy Ayach. Cet “artiste” fait apparemment des ravages auprès des adolescentes et même des jeunes filles et autres femmes mariées. D’ailleurs, il l’a prouvé à l’occasion de son spectacle donné récemment en marge du festival de Bizerte lorsqu’une jeune adolescente, dans un état d’hystérie totale, a investi la scène ne se gênant pas de se jeter dans les bras de ce chanteur. Pendant de longues minutes, les spectateurs ont eu le droit à un spectacle d’un autre genre sur fond de pleurs et d’accolades et même de quelques attouchements qui ont suscité l’indignation du public. A vrai dire c’est le frangin de la gamine qui a été le plus affecté par le comportement de sa sœur. Il a exprimé sa colère à sa manière. Dès que sa sœur eut mis les pieds chez elle, il s’est jeté sur elle lui donnant une belle correction dont elle n’est pas prête d’oublier puisqu’aux dernières nouvelles, la jeune adolescente se trouve dans une clinique après avoir été grièvement blessée par son frère. On ignore, toutefois, si cette affaire a fait l”objet d’une plainte. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com