Soudan : Le sud inhume son chef historique John Garang





Juba - Agence Le Sud-Soudan a inhumé hier son chef historique John Garang tué dans le crash d'un hélicoptère, en présence de plusieurs dignitaires et au milieu d'imposantes mesures de sécurité. Des milliers de Soudanais étaient présents à Juba, la ville historique du Sud- Soudan, pour rendre un dernier hommage au chef rebelle sudiste devenu Premier vice-président pendant seulement trois semaines et dont la mort, le 30 juillet, a suscité des interrogations. L'avion transportant le cercueil s'est posé en début d'après-midi à l'aéroport de Juba, en provenance de Rumbek après une tournée funèbre à travers plusieurs villes-symboles de la lutte de la rébellion sudiste contre le pouvoir central à Khartoum pendant plus de 21 ans. Un lourd dispositif de sécurité de l'armée soudanaise était déployé dans la ville et à l'aéroport de Juba, dont Garang avait décidé de faire la capitale du sud Soudan pour sa période d'autonomie de six ans. Un hélicoptère de l'Onu tournoyait au-dessus de l'aéroport. Une escorte de la SPLA, la branche armée du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM) de Garang, a accueilli la dépouille à l'aéroport avec les soldats soudanais. Le cercueil a été conduit à la cathédrale de Tous les Saints pour la cérémonie religieuse et à laquelle ont assisté le président soudanais Omar el-Béchir et d'autres chefs d'Etat ou responsables africains notamment.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com