A.G. de l’E.S.S. : Repartir du bon pied





L’Etoile Sportive du Sahel a tenu avant-hier soir la quatre- vingtième assemblée générale de son histoire. Celle-ci a été évaluative puisque le président du club, M. Othman Jenayah, a décidé d’aller jusqu’au terme de son mandat. Dans son allocution d’ouverture, le président du club sahélien a appelé les adhérents du club à faire le bilan de la saison et provoquer des débats constructifs et dépassionnés. La direction des travaux de l’AG a été assurée par M. Abderrahman Limam, gouverneur de Sousse, qui, dans une brève allocution a félicité l’Etoile d’avoir été le premier partenaire avec les collectivités locales et nationales pour l’édification du centre intégré de la jeunesse. Ensuite, M. Limam devait insister sur l’importance de cette A.G qui doit, outre les enseignements à tirer, tracer les perspectives d’avenir. * Rapport moral Les activités des différentes sections ont été passées en revue. Le chapitre football et particulièrement celui de l’équipe seniors s’est taillé le plus gros du bilan du fait de la fin d’une saison mouvementée qui a abouti à la perte du titre de champion. “Les erreurs commises par le staff technique, les blessures, les prestations d’arbitrage, les péripéties et rebondissements de l’affaire des réserves formulées contre le C.A ont précipité l’échec, “note le rapport moral”. Le Comité directeur estime avoir recouru à toutes les procédures réglementaires et légales pour recouvrer les droits légitimes du club. “A la suite de la dernière décision, du reste frustrante, notre club a accepté la sentence sans manifester la moindre réaction hostile. Car, il est dans nos habitudes de nous plier aux décisions de la tutelle et des instances gérant le football”, ajoute le rapport moral. Ensuite, il ressort du bilan dressé que les activités des autres sections sont plutôt satisfaisantes malgré les difficultés endogènes tel que le handball dont l’équipe a enregistré plusieurs départs. On note cependant avec fierté les performances réalisées par les sections de lutte et de gymnastique. * Rapport financier La gestion financière du club fait ressortir un excédent. Les recettes se sont chiffrées à 7.462.897,535, tandis que les dépenses se sont élevées à 7.106.473,170. Les recettes proviennent essentiellement des transferts de joueurs (2.871.989 DT), de la participation aux compétitions africaines (1.760.140 DT) et des subventions des sociétés et des dons des supporters (1.030.280 DT). Le football se taille la part du lion des dépenses du club: 6.214.820 DT réparties entre frais de participation aux compétitions africaines (1.025.507 DT) et aux compétitions locales (5.189.313 DT) * Interventions Près de 14 intervenants se sont relayés au micro de la tribune pour: - Exprimer leur indignation à la suite de ce qui est advenu à l’équipe seniors de football. - Désapprouver le comportement partial de certains responsables des instances fédérales qui ont nui à la marche de l’Etoile. - appeler le Comité directeur à plus de vigilance dans l’encadrement des joueurs et à réhabiliter la discipline. - Inviter les deux candidats à la présidence (Moëz Driss et Khaled Nabli) à intégrer le Comité directeur pour que la succession soit mieux préparée. - Relancer l’opération souscription aux abonnements. - Rappeler que l’Etoile demeure une école de civisme et de patriotisme malgré les difficultés rencontrées. - Appeler à l’union sacrée pour éviter au club davantage de problèmes et mieux préparer l’avenir. * La colère de Jenayah Dans ses réponses aux intervenants, le président du club s’est montré tranchant, sans mâcher ses mots, il interpelle d’emblée l’assistance en ces termes: “L’Etoile appartient à tous ceux qui lui veulent du bien et se mettent à son service. Nous n’avons pas de leçon à recevoir de personne et nous sommes suffisamment futés pour gérer au mieux les affaires du club”. Le mot est lâché à l’adresse des mauvaises langues qui ont tenté de déstabiliser le club pendant l’intersaison. Le président du club rappelle ensuite les réalisations dont notamment dans le domaine d’infrastructure et exprime sa gratitude au Chef de l’Etat qui a mis tout en œuvre pour doter la ville de Sousse du Centre intégré de la Jeunesse. Plus pondéré, Jenayah pense à l’avenir et invite à la cohésion entre les membres de la famille étoilée et réitère sa décision de doter le club de structures autrement plus efficaces. Enfin, les rapports moral et financier ont été soumis à l’applaudissement et approuvés à l’unanimité. Quitus et délivré au trésorier du club. Mounir EL GAIED


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com