Mauritanie : Ould Taya contre-attaque





Nouakchott - AFP L'ancien président mauritanien Maâouiya Ould Taya, renversé le 3 août par un coup d'Etat militaire, a appelé hier "ses forces à intervenir pour rétablir l'ordre constitutionnel", a rapporté la chaîne de télévision Al-Arabiya. Le président déchu a donné "ordre à ses forces d'intervenir pour rétablir l'ordre constitutionnel et a promis de revenir très prochainement dans son pays", a-t-il indiqué. Taya a également fustigé les putschistes, les qualifiant de "criminels qui l'ont trahi" et qui ont "trompé le peuple", selon la chaîne basée à Dubaï et captée par l'AFP à Nouakchott.Il a également indiqué "poursuivre ses contacts internationaux, notamment avec l'Union africaine (qui a suspendu la Mauritanie de ses rangs après le coup d'Etat)", a ajouté Al-Arabiya, selon laquelle Taya n'a pas eu de contact avec les putschistes. Cette déclaration tranche avec le ton de résignation adopté par l'ancien président dans une première déclaration à Radio France Internationale (RFI) vendredi. Il se disait alors simplement "surpris" et estimait qu'il n'y avait "jamais eu en Afrique un coup d'Etat aussi insensé ni aussi dramatique".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com