Israël : Les collabos palestiniens demandent le prix





Al Qods occupée - AFP Quarante familles de "collaborateurs" palestiniens installées dans un camp de la bande de Gaza ont fait appel à la Cour suprême pour être transférées en Israël avant que l'Etat juif ne se soit retiré de ce territoire, a-t-on indiqué hier de sources judiciaires. Ces Palestiniens estiment que leur vie est en danger s'ils restent dans la bande de Gaza. Il ont demandé à la Cour suprême israélienne de contraindre les autorités à leur fournir un logement en Israël et des indemnités. Le cabinet de sécurité israélien qui a étudié ce dossier lundi a décidé de créer une commission composée du ministre de la Défense Shaoul Mofaz, du ministre de l'Intérieur, Ophir Pines, et de la ministre de la Justice Tzipi Livni pour trancher ce dossier. Ces "collaborateurs" étaient jusqu'à présent regroupés dans un camp sous contrôle exclusif de l'armée israélienne. Le Shin Beth, le service de la sécurité intérieure israélien, a établi des propositions de critères permettant de déterminer les "collaborateurs" qu'il employait, lesquels devraient être autorisés à s'installer en Israël, a indiqué la radio publique. Depuis le déclenchement de l'Intifadha en septembre 2000, des dizaines de Palestiniens soupçonnés de collaboration ont été tués par des groupes armés en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com