Tunis : Harcelée par son beau-père, elle fugue





La reconnaissant comme étant la fille qui fait l’objet d’un avis d’absence paru dans un journal de la place, il alerta ses parents. Du coup, il a ouvert des blessures dont personne ne veut en parler... Tunis - Le Quotidien Elle n’a que dix-sept ans, et pourtant elle donne l’air d’une jeune femme mûre et sage. A vrai dire, la nature était trop généreuse avec elle. Dotée d’une magnifique plastique et d’un charme qui font rêver, elle attirait les regards et faisait tourner les têtes. Elle fut ainsi harcelée surtout par les coureurs de jupons qui voient en elle une proie facile. C’est que la malheureuse adolescente est l’enfant d’un couple divorcé. Elle est cependant élevée par sa mère, laquelle n’a pas tardé à se remarier. Du coup, la jeune fille s’est trouvée contrainte de cohabiter avec un beau-père trop porté sur les plaisirs de la vie. D’ailleurs, l’on a rapidement compris que son mariage avec une femme divorcée était dû tout simplement au fait qu’il voulait une femme dont le statut social ne lui permet guère de tenir tête à un homme encore jeune qui se marie pour la première fois. Donc, dès le départ, on a bien compris qu’on allait lui tolérer beaucoup d’extravagance et même d’excès. A titre d’exemple, ces soirées arrosées qui ne finissent jamais ou ces sorties dans des endroits connus pour leur légèreté et leur aspect libéral. Il faut dire que ce trait de caractère plus ou moins extravagant n’est jamais sorti du cadre de la modération et du permis; voilà la raison qui poussait son épouse à tolérer ce comportement de son mari et même d’y adhérer de temps en temps. Seulement, les événements allaient connaître une autre tournure des plus dramatiques. Un jour, on a en effet constaté la disparition de la jeune fille qui n’est pas rentrée de l’école. Deux longues nuits passèrent sans qu’elle ne donne signe de vie. Pourtant, sa mère et son beau-père n’ont épargné aucun endroit pour la retrouver. Finalement, les parents décident de faire paraître une annonce dans un journal de la place où ils demandaient à la jeune adolescente de se manifester. Cet avis d’absence fut remarqué par un lecteur qui croit avoir aperçu la jeune fille en train de boire un café avec d’autres amis. En bienfaiteur, il appela les parents et leur indiqua l’adresse du café en question. Immédiatement, la mère se dirigea vers ce café. Coup de chance, elle tomba sur sa fille qui, après une longue hésitation, décida de raccompagner sa mère mais à condition... Il faut qu’elle l’écoute et surtout croire ce qu’elle allait lui raconter. Tout en pleurs, l’adolescente a révélé à sa mère qu’elle a fugué après avoir longtemps souffert du harcèlement de son beau-père. Ce dernier ne ratait aucune occasion pour lui faire la cour transformant sa vie en un véritable enfer. Après mûre réflexion, la jeune fille a décidé de quitter le domicile familial pour éviter à sa mère un tel choc et à la famille une aussi douloureuse épreuve, et surtout le scandale. C’est ainsi que la malheureuse mère a pris la sage décision de se rendre chez le premier avocat pour entamer les procédures de divorce. Informé et pour éviter le pire, le beau-père s’est incliné acceptant de se séparer de son épouse sans émettre la moindre condition. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com