Environnement/ Opération plages propres





Une quarantaine de jeunes ont participé à un programme de sensibilisation sur l’environnement en général et la propreté en particulier. L’opération est réussie mais l’essentiel est que ce comportement respectueux à la nature se poursuive tout au long de l’année. Tunis-Le Quotidien Des jeunes et des moins jeunes venus de diverses régions de Tunisie et également d’Algérie ont participé à Kélibia dimanche dernier à une journée de sensibilisation à l’environnement dans le cadre d’un programme «plages propres en Tunisie», organisé par l’Agence nationale de protection de l’environnement «ANPE», en collaboration avec l’Agence de protection et de l’aménagement du littoral «APAL», ainsi qu’une quinzaine d’associations et clubs d’environnement et d’ONG. Sur le sable onduleux de la plage de Mansoura, à quelques mètres de la mer dont la couleur bleu turquoise ne laisse personne insensible, ont été dressées des tentes formant le QG de la manifestation. Le club Warda de Oued Ellil, le club Fulla de Kairouan, le club de Zaghouan, réunis chacun autour d’une table ont joint l’utile et l’agréable en participant à un concours se rapportant à la culture générale en matière de protection de l’environnement. Des questions faciles mais qui peuvent parfois dérouter des adultes chevronnés ont été proposées à ces jeunes. «Quel est le nombre total des îles tunisiennes ?» (62), «Quelles sont les catégories de plastique utilisées en Tunisie ? (3), «Quel est le nombre d’espèces de mérou dans nos côtes ? (8)». Les réponses exactes à ces questions ont permis à ces jeunes de gagner des lots de différents cadeaux dont des sacs en papier pleins de précieux livres documents et contes touchant l’environnement. Une opération de collecte des déchets en plastique est venue à point nommé auréoler cette journée de sensibilisation. Durant tout le mois d’août, d’autres journées auront lieu à Hammam-Lif (aujourd’hui), à Zarzis (le 13 août), à Gabès (le 14 août), à Sousse (le 20 août), à Mahdia (le 21 août) et à La Marsa (le 30 août, journée de clôture). L’opération aura touché 22 plages durant cet été. L’essentiel est que ce comportement environnemental et respectueux de la nature ne se limite pas uniquement à la saison estivale mais il doit se poursuivre durant toute l’année à l’école, dans la rue afin d’en faire une tradition bien ancrée, génératrice de bons réflexes... Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com