Raouf Ben Yaghlène : Rire pour surpasser les complexes !





Dérangeant par sa sincérité et son audace, surtout pour ceux qui préfèrent les masques ! Raouf Ben Yaghlène a choisi de faire la guerre pour jouir de la paix. «Ach Ikouloulou» est une bataille de cette guerre contre tous les vices. Depuis des années, Raouf Ben Yaghlène prend la défense de la liberté d’expression, l’artiste et l’homme vont de pair dans cette bataille contre une société qui assassine l'expression à chaque instant par des interdictions et des préjugés insensés. Loin de prendre la grosse tête et de s'enfermer dans son coin, en se contentant de donner des leçons de morale et d’avancer des théories, Raouf Ben Yaghlène s’est plongé au cœur de la société, au fond de lui-même pour dévoiler le non-dit. «C’est un sujet tabou !», cette expression ne figure pas dans le jargon de cet homme de théâtre qui a opté pour le one man show afin de jouir de toute sa liberté sur les planches. Il parle de tous les thèmes mêlant la finesse de l’expression et l’audace pour extérioriser des douleurs et des maux qui l’ont longtemps chagrinés. «Je suis complexé !» avoue Raouf Ben Yaghlène dans «Ach Ikouloulou» et «Dire ou ne pas dire». «Pour le complexé que je suis, avoir un complexe, c’est normal. La liberté d’expression m’a toujours fait défaut. Tout petit, j’ai appris à me taire. J’ai peur de dire les choses telles quelles sont. J’apprends à les dire à l’envers : Quand quelqu’un me marche sur les pieds, c’est moi qui lui demande pardon !» se confie Raouf Ben Yoghlène sur la scène à son public. Sans rougir, Ben Yaghlène discute de tous les sujets : humour et dérision se croisent. Rire pour guérir, telle est la devise de cet artiste. A découvrir ce soir, au Festival international de Hammamet, à partir de 22h00. I.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com