Ahmadinejad pourra se rendre à New York





George W. Bush a assuré que le nouveau président iranien se verrait accorder un visa d'entrée aux Etats-Unis pour assister le mois prochain à l'Assemblée générale des Nations unies. Le chef de la Maison Blanche s'est par ailleurs félicité de l'avertissement adressé à Téhéran par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Depuis son ranch de Crawford, au Texas, Bush a par ailleurs noté que les enquêteurs américains n'avaient toujours pas détérminé le rôle que pourrait avoir joué le président iranien Mahmoud Ahmadinejad lors de la prise de l'ambassade des Etats-Unis à Téhéran lors de la révolution islamique de 1979. Malgré cela, il a expliqué que son pays avait des obligations à l'égard de l'ONU, dont le siège est à New York. "Nous avons un accord avec les Nations unies, qui permet aux visiteurs d'assister aux réunions, et je pense qu'il sera là" pour l'Assemblée générale, a déclaré à la presse le président américain. Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hamid Reza Asefi, avait récemment affirmé que refuser un visa d'entrée au président de la République islamique serait une "grave erreur". Le président Bush a d'autre part qualifié de "première mesure positive" la résolution d'inspiration européenne adoptée avant-hier par le conseil des gouverneurs de l'AIEA, qui exprime la "grave préoccupation" de l'agence onusienne après la reprise par l'Iran de ses activités de conversion de l'uranium. Washington craint que Téhéran ne souhaite ainsi relancer un programme d'armement nucléaire.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com