Un drone et un hélicoptère abattus, un GI tué : Coup dur pour l’armée US





• Le débat constitutionnel entre dans une phase critique Un hélicoptère américain a été battu hier au nord de l’Irak où un autre GI a été tué. Un coup dur pour l’armée US et ce malgré l’optimisme du président George Bush notamment en ce qui concerne la rédaction de la constition qui entre désormais dans une phase critique après les visées séparatistes chîites. Le Quotidien - Agences Un hélicoptère de combat américain Apache s'est écrasé hier matin près de Kirkouk, dans le nord de l'Irak, et deux personnes à bord de l'appareil ont été blessées, a indiqué un porte-parole de l'armée américaine sans préciser s'il s'agit ou non des membres de l'équipage, mais indiquant qu'une enquête a été ouverte. L'armée américaine a isolé le lieu du crash près du village de Dogmat et la circulation automobile a été interrompue sur la route menant de Kirkouk à Tikrit plus au sud, selon la même source. Dans un communiqué publié tard la veille, l'armée américaine a annoncé avoir perdu mercredi un drone dans la région de Mossoul, à 375 km au nord de Bagdad, sans préciser comment cet appareil de surveillance s'est écrasé. Par ailleurs, un soldat américain a été tué hier à l’aube par l’explosion d’une bombe artisanale au nord de Bagdad, a annoncé un communiqué de l’armé américaine. «Un soldat a été tué quand un engin piégé a explosé lors d’une patrouille près de Tikrit», indique le texte sans donner d’autres détails. Toujours sur le terrain, sept Irakiens dont deux policiers et un soldat, ont été tués hier dans une série d’attaque et d’incidents arrmés à Bagdad et au nord de la capitale. Phase critique Les pertes interviennent au moment où le débat sur la Constitution en Irak entrait hier dans une phase critique, les dirigeants faisant face à un nouvel obstacle soulevé par l'appel d'un chef chiite à une région autonome dans le centre et le sud à trois jours de la remise du texte au Parlement. "Aujourd'hui et demain, les réunions sont d'une importance capitale et doivent déboucher sur un résultat", a affirmé le député Mounzer al-Fazzal, membre du Comité de rédaction de la Constitution. Après une première réunion dimanche des leaders politiques qui ont pris connaissance des quelque 18 points de litige sur le texte, de petits comités se sont formés pour examiner les dossiers en détail. Et une nouvelle réunion de haut niveau est prévue aujourd’hui, selon le bureau du président Jalal Talabani. Mais les déclarations du puissant chef chiite, le député Abdel Aziz Hakim, jeudi en faveur d'une région autonome dans le sud et le centre de l'Irak, à majorité chiite, pourraient compliquer les débats. "Nous sommes choqués et apeurés par le discours de M. Hakim (...) Le moment choisi est mauvais, à quelques jours de la date butoir pour la Constitution", a déclaré à l'AFP le sunnite Saleh al-Motlak, qui a été invité par les leaders politiques à participer à leurs réunions marathon sur la Constitution. Même parmi les kurdes, qui défendent le fédéralisme, le discours de Hakim est critiqué. "Il est vrai que nous sommes d'accord avec les chiites sur le principe du fédéralisme, mais les propos de Hakim nous ont étonnés", a dit le député kurde Mahmoud Osmane, qui affirme comprendre les craintes des sunnites. * Bush optimiste Le président américain George W. Bush s'est déclaré cependant optimiste sur la rédaction de la Constitution dans les délais, tout en reconnaissant qu'il y a des "questions difficiles comme le fédéralisme et le rôle de la religion". Le président Bush, dont l'administration fait pression sur les dirigeants irakiens pour qu'ils respectent le calendrier de transition politique, a cependant noté l'"esprit de coopération et un profond désir des gens (en Irak) pour travailler ensemble". "Nous pensons que la Constitution peut être, et sera, prête le 15 août. Je travaille sur cette base", a-t-il ajouté après une réunion consacrée à la politique étrangère avec notamment la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice, le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld et le vice-président Dick Cheney.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com