Al-Qaïda menace de tuer tout imam appelant au référendum sur la Constitution





Le Quotidien-Agences La section irakienne d'Al-Qaïda a menacé hier sur internet de tuer tout imam ou prédicateur en Irak qui appellerait à la participation au référendum sur la Constitution. "O imams des mosquées et prédicateurs, sachez que vous assumerez la responsabilité de toute parole que vous prononcerez" au sujet du référendum sur la Constitution, écrit le groupe de l'islamiste jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui. "Nous proclamons que nous allons appliquer le châtiment (prévu par la loi islamique) à tout apostat qui appellerait à élaborer la Constitution", ajoute le groupe dans un communiqué diffusé sur le site habituel de cette branche, mais dont l'authenticité ne peut être établie. "Sachez que ce complot est destiné à sauver l'Amérique de l'impasse dans laquelle elle s'est enlisée. De quel côté vous placez-vous? Celui du (président américain George W.) Bush (...) ou celui des soldats d'Allah, du Coran et de la Sunna?", ajoute le texte. Le "Tribunal islamique (de la charia) de l'Organisation Al-Qaïda en Mésopotamie", le groupe de Zarqaoui, avait menacé jeudi de tuer quiconque participe à l'élaboration de la Constitution irakienne ou au référendum pour son adoption.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com