Congrès du MDS : Opération coup de pouce…





• Création d’une commission de préparation matérielle du congrès La deuxième formation politique du pays est arrêtée dans sa course au congrès par un blocage en matière de restructuration de sections et des fédérations. L’issue : rassurer les militants en mettant en place une commission de préparation du congrès, lequel se tiendra vraisemblablement avant la fin de l’année en cours... Tunis-Le Quotidien Au sein du Bureau politique et du Conseil national du Mouvement des démocrates socialistes, on est presque tous favorables à la tenue d’un congrès démocratique pour chasser définitivement les démons de la scission. Au niveau de la base on rechigne cependant à adhérer au processus de la «grande réconciliation». Les «militants d’en bas» ne semblent plus faire confiance aux «manitous» de la réconciliation. D’autres déclarent ouvertement qu’ils ont ras-le-bol des promesses non tenues. A cela s’ajoutent les animosités entre les diverses sensibilités qui traversent le parti. Le résultat ne s’est pas fait attendre : la restructuration des sections et des fédérations qui aurait dû prendre fin en juillet dernier traîne toujours. C’est pourquoi, le Conseil national du mouvement tenu dimanche dernier à Sousse a tenté d’inverser cette tendance. En prenant la décision de créer une commission chargée de la préparation matérielle du congrès, le Conseil national cherche à donner un coup de pouce à la restructuration des sections et des fédérations. Une telle décision pourrait, en effet, rassurer tant soit peu la base. La restructuration devrait, si tout va bien, prendre fin le 31 octobre prochain. Les intervenants au cours du débat général qui a lieu en marge des travaux du Conseil national ont insisté sur la nécessité de «renoncer au partage de gâteau arbitré» et de tenir, par conséquent, un congrès démocratique. Les membres du Conseil national seront également attachés à ce que le congrès se tienne avant la fin de l’année en cours à condition que la restructuration s’achève dans les délais impartis. La prochaine réunion du Bureau politique aura à débattre de la composition de la commission de préparation du congrès et à fixer un calendrier des tournées des membres du Bureau politique qui veilleront sur le bon déroulement des congrès des sections. D’autre part, le poste de président du Conseil national est revenu à M. Brahim Snoussi sans recours au vote puisque son concurrent s’est retiré in extremis. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com