Santé reproductive : Réunion à Tunis des experts des pays de l’Afrique du Nord





Une pléiade d’experts en population et développement de la société civile de la région nord-africaine s’est réunie avant-hier, dans un hôtel de la banlieue nord, dans le cadre d’une réunion sur la santé reproductive et le nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Cette réunion a pour objectif de mettre en œuvre une ligne de conduite, des directives et des stratégies se rapportant à la plateforme du NEPAD en matière de santé reproductive et sexuelle. Tunis-Le Quotidien L’étude réalisée dans le cadre de cette réunion a concerné huit pays africains, à savoir l’Algérie, l’Egypte, Djibouti, la Libye, la Mauritanie, la Somalie, le Soudan et la Tunisie. Le NEPAD met en avant deux composantes liées à son plan d’action: la prévention de la mortalité maternelle et infantile et les SSR liées aux VIH-Sida. Ces deux priorités ont poussé les experts, les parlementaires et les représentants de ces pays à braquer pleins feux sur des failles dans la stratégie sanitaire du NEPAD et sur les défis qui devront être relevés pour la réalisation du plan d’action du NEPAD. A ce propos, Dr. Mohamed Kamel, Directeur régional de l’Union internationale du planning familial du Monde arabe a passé en revue les réalisations de la Tunisie dans le domaine de la population et de la santé reproductive. “Le programme national tunisien de planification familiale a été toujours soutenu par une volonté politique cristallisée à travers les efforts que n’a cessé de déployer le ministère de la Santé publique et ses différentes structures pour assurer le bien-être de l’homme”, a-t-il souligné en substance. Et d’ajouter: “L’adhésion des organisations de la société civile, et à leur tête l’Association tunisienne du planning familial, aux efforts nationaux pour le développement en matière de santé reproductive, offre un exemple unique pour l’instauration de relations complémentaires d’entraide entre les organismes officiels et ceux de la société civile. Ces rapports sont axés sur le développement d’un climat exceptionnel au travail associatif en Tunisie, et ce, grâce au soutien et aux encouragements que le Président Zine El Abidine Ben Ali ne cesse de prodiguer à la vie associative en Tunisie”. Le débat général qui a eu lieu a été axé autour de l’évolution de la santé sexuelle et reproductive dans la région de l’Afrique du Nord et a tracé les grandes lignes de la plateforme du NEPAD. Des recommandations ont été proposées afin d’intégrer la santé sexuelle et reproductive dans la stratégie du NEPAD, à savoir les soins de santé à la mère, la planification familiale, la maternité sans risques, les grossesses non désirées, l’avortement à risque, la mortalité maternelle, les IST-VIH-Sida… Ces recommandations devraient être soumises aux ministres de la Santé des pays de l’Afrique du Nord pour approbation. A.C.O.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com