200 bombes explosent simultanément au Bangladesh : La piste islamiste évoquée





Le Quotidien-Agences Plus de 200 bombes de faible puissance ont explosé de façon quasi-simultanée hier à travers tout le Bangladesh faisant au moins un mort et 38 blessés, a indiqué la police qui suit la piste islamiste et a arrêté six personnes. Ces attentats ont été perpétrés environ deux heures après que le Premier ministre Khaleda Zia, à la tête d'une coalition gouvernementale de quatre partis dont deux islamistes, soit partie vers Pékin pour une visite officielle de quatre jours en Chine. Les bombes, semblant être de faible puissance et de fabrication artisanale, ont explosé de façon quasi-simultanée aux quatre coins du pays. Environ 15 ont explosé dans la capitale Dacca, située dans le centre du pays, 20 dans le grand port de Chittagong (sud-est), 9 à Barisal (sud), au moins 6 à Khulna (sud-ouest). Les différents services de police ont également rapporté 152 explosions dans une trentaine d'autres villes et localités, notamment au nord et au nord-ouest, ce qui porte le total à 202 explosions. "Une personne a été grièvement blessée lorsque l'une des bombes a explosé. Elle est morte juste après être arrivée à l'hôpital", a dit un responsable de la police de Chapai Nawabganj (nord-ouest). La police a également fait état d'au moins 38 blessés, dont 13 à Mymensingh (nord). Dans certaines villes, la police a indiqué avoir retrouvé près de lieux d'explosions des tracts écrits en arabe et en bangladais, signés d'un groupe islamiste interdit, le Jamayetul Mujahideen, et appelant à l'instauration de la loi coranique dans le pays. A ce stade, six personnes ont été arrêtées, selon les différents services de police. L'ambassadrice de l'Inde au Bangladesh a pour sa part donné un bilan plus élevé à la télévision indienne NDTV. "Au moins 140 personnes ont été blessées, l'une est morte et 50 ont été arrêtées", a dit Veena Sikri.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com