Nucléaire iranien : Moscou met en garde contre un recours à la force





Moscou-AFP La Russie a mis en garde hier contre un recours à la "force" pour régler le problème du nucléaire iranien, qui serait "dangereux" et aurait des "conséquences graves", dans une allusion transparente aux Etats-Unis. "Nous sommes pour la poursuite du dialogue et considérons comme contreproductif et dangereux le recours à la force en Iran, qui aurait des conséquences graves et difficilement prévisibles", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. Sans citer les Etats-Unis, la diplomatie russe fait référence aux déclarations la semaine dernière du président américain George W. Bush évoquant comme une "dernière option" le "recours à la force". Le ministère russe ajoute que la résolution du problème iranien passe par "des consultations d'experts et des négociations diplomatiques" et doit éviter toute "confrontation à dimension politique et de propagande". Vendredi, le président George W. Bush avait refusé d'exclure le recours à la force contre l'Iran à la suite de la décision de ce pays de reprendre ses activités de conversion d'uranium.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com