Un extrait de naissance à l’origine de l’annulation du mariage





Au moment où elle s’apprêtait à signer le contrat de son mariage, une autre femme s’est présentée pour déclarer que cette union ne pouvait aucun cas se faire pour la simple raison qu’elle est l’épouse légitime... Tunis - Le Quotidien La présente affaire nous renvoie directement vers une multitude de questions dont la plus grave est celle qui a trait à l’état des fichiers de l’état civil. Car, il est inadmissible qu’on n’enregistre pas les changements nécessaires afin d’éviter de véritables drames. Nous sommes le 13 juillet 2006, dans une municipalité de la place, deux familles s’apprêtaient à célébrer le mariage de leurs enfants. Coup de théâtre, au moment où les deux mariés se sont présentés pour signer le contrat de mariage, une femme a envahi la salle avant de s’adresser aux officiels de la municipalité présentant un extrait de naissance. A cet instant, toute la présence avait cru à une mauvais plaisanterie. Mais en examinant de près le document en question, on a pu constater que le mari ou du moins l’homme qui s’apprêtait à signer le contrat de mariage était déjà marié. La femme qui s’est présentée n’est autre que son épouse. C’est du moins ce que dit l’extrait de naissance présenté aux officiers de l’état civil et qui devaient finaliser le contrat de mariage. Du coup, la cérémonie s’est transformée en un drame et cerise sur le gâteau, la procédure a été annulée. Néanmoins pour comprendre ce qui s’est passé, il faut savoir que l’épouse ou la femme à l’origine de cet incident, a eu vent de l’intention de son ex de se remarier. A vrai dire, c’est son droit puisqu’il avait divorcé d’avec sa première épouse. Seulement, voulant se venger son ex-femme a pu obtenir un extrait de naissance auprès de la municipalité où il est enregistré sur lequel le divorce déjà consommé depuis plusieurs mois n’était pas mentionné. Certes, l’époux a présenté l’acte de divorce mais le mal était déjà fait. Une plainte a été déposée à l’encontre de l’ancienne femme de la victime. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com