S.T. – O.B. (3 – 0) : Le métier a fait la différence





Au bout d’un match pas vraiment exceptionnel, les Stadistes ont réussi à signer la victoire la plus large de la journée grâce à l’opportunisme de ses attaquants et à la naïveté des jeunes Béjaois. Pourtant, le S.T a évolué en infériorité numérique dès la première mi-temps (33’) suite au carton rouge écopé par Toniato, auteur d’un geste gratuit alors que le jeu était arrêté: «L’adversaire m’a provoqué en me poussant et j’ai réagi, mais l’arbitre n’a vu que la moitié de la scène. Je suis désolé pour mon coach et nos supporters, mais l’essentiel a été fait et de bonne manière et j’en remercie mes coéquipiers», a déclaré Toniato. A ce moment-là, le S.T menait par un but à zéro, œuvre du très remuant Edson suite à un beau travail de Touniche, l’un des meilleurs Stadistes avant-hier. En face, les Cigognes n’ont pas subi le jeu et ont essayé de jouer d’égal à égal malgré les limites et le manque d’expérience de certains jeunes éléments lancés par Akacha. * Les contres stadistes A la reprise, alors qu’on s’attendait à voir le S.T souffrir, c’est l’équipe du Bardo qui a pris le contrôle du jeu. Akacha a pourtant renforcé son compartiment offensif, mais l’arrière-garde, dégarnie au fur et à mesure, va être submergée par des Rouge et Vert très vifs sur les contres grâce à la rapidité de Touniche, la clairvoyance de Khalfaoui, le patron de l’équipe, et la technique d’Edson. Zaâlani, évoluant sur le flanc droit de la défense, a été lui aussi de la fête en offrant le second but à Touniche et en marquant le troisième but au terme d’une jolie combinaison. Entre-temps, la réaction des Béjaois a été très timide et n’a pas beaucoup inquiété Naouali et sa défense. Robertinho, visiblement très content à la fin du match, n’a pas tari d’éloges sur son équipe: «Les joueurs ont évolué avec beaucoup d’intelligence et ont montré qu’ils ont du métier. Malgré l’infériorité numérique, on a continué à attaquer et cette option a fini par payer. Je suis content du rendement collectif même si quelques détails restent à régler». Pour sa part, Ridha Akacha était très contrarié: «On a payé les frais de l’inexpérience des joueurs car nous avons encaissé bêtement ces trois buts alors que mon équipe n’était pas dominée. A onze contre dix, j’ai intégré un attaquant supplémentaire, mais il nous manquait plus de métier pour aller au bout de nos intentions». Le S.T peut se frotter les mains avec cette victoire convaincante alors que du pain sur la planche attend les Cigognes cette saison. Formations - S.T: Naouali, Zaâlani, Zaïri, Toniato, Boulaâbi, Cherni, Korbi, Khalfaoui (Khemir 86’), Gilson (Mzoughi 53’), Edson (Dhahri 81’), Touniche. - O.B: Kefi, Kerkeni, Nefzi, Z. Derbali, A. Derbali, Afaya, Jelassi (Melki 59’), Ouerhani, Jouini (Majideddine 46’), Dogba, Fathalli (Gharbi 65’). Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com