Afin de camoufler sa débacle au Liban : L’armée israélienne multiplie les raids et les incursions dans les Territoires palestiniens





Trois Palestiniens ont été tués hier avant l'aube dans la Bande de Gaza par l'armée israélienne, et cinq autres ont été blessés lors d'une incursion israélienne dans le nord du territoire. Le Quotidien-Agences Trois Palestiniens, membres des Brigades al-Qods, la branche militaire du Jihad islamique, ont été tués par un obus de char israélien près du village de Qarara non loin de la ville de Khan Younès (sud). Un porte-parole de l'armée israélienne a pour sa part affirmé que des soldats israéliens avaient ouvert le feu sur trois Palestiniens dans le secteur de Kissoufim, un point de passage frontalier au nord-est de Qarara. "Dans la zone de Kissoufim, trois Palestiniens se sont approchés durant la nuit des forces israéliennes à proximité de la clôture en transportant de gros sacs et en se comportant de manière suspecte", a déclaré un porte-parole de l'armée israélienne. Les soldats ont "ouvert le feu et les ont touchés". Par ailleurs, l'armée israélienne a lancé hier à l'aube une incursion dans le nord de la Bande de Gaza. Des chars et des véhicules militaires blindés ont pénétré jusqu'à 600 mètres en territoire palestinien dans un secteur proche des points de passage de Nahal Oz et de Karni, à l'est de Gaza-ville. Cinq Palestiniens, dont trois activistes du Hamas, ont été blessés lors de cette incursion, selon des sources sécuritaires et médicales palestiniennes. Cinq autres Palestiniens ont été arrêtés. L'armée israélienne a de son côté reconnu qu'un soldat avait été légèrement blessé par un tir de roquette antichar. Ce tir a été revendiqué par les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, dans un communiqué. "Des soldats ont encerclé une maison à l'intérieur de laquelle cinq hommes armés recherchés ont été localisés. Deux d'entre eux appartenaient au Hamas", a indiqué un porte-parole militaire. "Après un échange de feu, un des hommes armés du Hamas a été touché et tous les Palestiniens recherchés ont été arrêtés", a-t-il précisé. Enfin, l'aviation israélienne a mené deux raids dans la nuit de lundi à mardi dans la Bande de Gaza sans faire de victime. Le premier, à Jabaliya, dans le nord du territoire, a détruit la maison d'un membre du Jihad islamique, selon des témoins. L'armée israélienne a indiqué que le raid visait "une infrastructure destinée à stocker des armes et appartenant au Jihad islamique". Le deuxième raid a visé une maison appartenant à un membre du Hamas à Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza. Le gouvernement palestinien a accusé hier Israël de vouloir détourner l'attention de la population israélienne apès sa débacle au Liban en multipliant les incursions et les attaques dans les Territoires palestiniens.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com