Caisse Nationale d’Assurance-Maladie : Reprise des négociations sur les conventions sectorielles





Tunis-Le Quotidien Les négociations sur les projets des conventions sectorielles qui constituent la dernière ligne droite de la réforme de l’assurance-maladie viennent de reprendre. La Caisse Nationale d’Assurance-Maladie (CNAM) a rendu public récemment le calendrier des rencontres programmées avec les organisations syndicales représentatives des prestataires de soins. Deux rencontres ont déjà eu lieu au cours des deux derniers jours respectivement avec le syndicat des biologistes de libre pratique et le syndicat des médecins libéraux. La CNAM prêtera ensuite une oreille attentive au syndicat des pharmaciens d’officine, le mardi 29 août, avant de retrouver les médecins libéraux deux jours après. La première semaine de septembre sera, quant à elle, marquée par une première rencontre avec le syndicat des médecins dentistes qui figurent désormais sur la liste des interlocuteurs de la Caisse aux côtés des pharmaciens d’officine, des biologistes et des médecins de libre pratique. Ces derniers seront de nouveau reçus le 7 septembre. * Du pain sur la planche Le calendrier des rencontres montre que la CNAM veut désormais passer à la vitesse supérieure dans l’espoir d’arriver à un consensus sur les différents blocages dans les plus brefs délais surtout en ce qui concerne les médecins libéraux. Beaucoup reste en effet à faire afin d’arriver à un compromis avec cette catégorie de prestataires de soins sur le parcours de soins qui correspond à la troisième étape d’application du nouveau régime d’assurance-maladie et les honoraires de médecins. Sur ce dernier point les choses semblent bouger. La CNAM a amélioré ses propositions relatives aux tarifs des consultations. Ceux-ci sont passés de 10.500 dinars à 12 dinars chez les généralistes et de 12 à 19 dinars chez les spécialistes sans pour autant atteindre la fourchette des honoraires fixée par le Conseil de l’Ordre des médecins. En ce qui concerne le syndicat des biologistes, les négociations portent sur la signature d’un accord entre la CNAM et les biologistes d’un côté, et les cliniques privées de l’autre. Walid KHEFIFI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com