Coopération La Pologne, une fenêtre pour la conquête du marché de l’Europe de l’Est





Les perspectives de la coopération tuniso-polonaise et les moyens d’en tirer profit pour conquérir les marchés prometteurs de l’Europe centrale, ont été au centre de la journée d’information sur le marché polonais, organisée, hier à la Maison de l’Exportateur. Tunis-TAP La Pologne, membre de l’Union européenne depuis le 1er mai 2004, représente un marché de près de 40 millions de consommateurs et demeure une destination importante pour les investisseurs étrangers, avec 6 159 millions de dollars d’IDE en 2004. Les indicateurs présentés au cours de cette journée, montrent que les exportations tunisiennes vers la Pologne se sont montées au cours des 7 premiers mois de 2006, à 12,9 millions de dinars, contre 11,3 millions de dinars pour la même période en 2005. Ces exportations sont, essentiellement, composées de phosphates, appareils électriques, textile et produits agricoles… Les importations nationales de Pologne sont en nette progression et se sont élevées à 39,1 md en 2006 contre 28,3 md en 2005. Elles concernent des produits tels que les barres de fer ou en acier, les sucres de canne ou de betterave, les accessoires de tuyauterie, les instruments et appareils pour la médecine et la chirurgie… M. Béchir Chabaâne, ambassadeur tunisien à Varsovie, a souligné que la Pologne qui représente la moitié du poids économique et démographique de l’ensemble des 10 nouveaux pays adhérents de l'Union européenne, pourrait constituer une fenêtre d’accès pour les produits tunisiens aux marchés prometteurs de l’Europe Centrale et de l’Est. «Les perspectives de la coopération tuniso-polonaise sont réelles», a-t-il indiqué, d’autant plus que plusieurs secteurs d’activité économiques tunisiennes peuvent intéresser le marché polonais». L’ambassadeur a, par ailleurs, appelé à l’établissement de traditions de concertations et la prospection de créneaux pour la consolidation des échanges de produits qui intéressent les deux parties. Les interventions des participants ont porté, principalement, sur la barrière de la langue qui entrave la communication entre les hommes d’affaires des deux pays, outre l’absence de structures d’appui qui peuvent aider les hommes d’affaires tunisiens à écouler leurs produits sur le marché polonais. En réponse aux interventions des participants, l’ambassadeur a appelé à faire preuve d’une certaine agressivité pour conquérir le marché polonais et créer des réseaux de soutien comme l’ouverture d’une représentation du centre de promotion des exportations (CEPEX) dans ce pays. M. Mzdziaw Rczynski, ambassadeur polonais à Tunis, a pour sa part souligné l’existence de 14 zones économiques spéciales en Pologne qui garantissent des conditions favorables aux entreprises étrangères désireuses de s’implanter dans son pays et qui peuvent représenter une opportunité pour les entreprises tunisiennes manifestant un intérêt pour le marché polonais. L’ambassadeur a, en outre, présenté les opportunités offertes par son pays, notamment dans les secteurs des biens d’équipements, des télécommunications, de l’environnement, du transport, de la construction et des technologies de l’information.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com