Grombalia Fête de la vigne, fête de la culture





La région de Grombalia connue par sa culture de la vigne, vit actuellement ses plus beaux jours. C’est à partir de demain et jusqu’au 4 septembre que les habitants de cette ville et ses visiteurs goûteront à différents moments de bonheur et de gaieté et ce, dans le cadre de la 47ème édition du festival de la vigne. Un festival qui conjugue l’activité économique à l’activité artistique. Parallèlement à la foire commerciale qui mettra en exergue les différents produits agricoles de cette région et la journée d’étude sur le secteur viticole, le comité d’organisation a choisi de mener le public dans une jolie découverte artistique signée par plusieurs artistes de chez nous. Le coup d’envoi de ces soirées, sera donné par Adel Soltane qui offrira à l’assistance un bouquet de chansons tirées de ses différents albums. Après des concerts réussis dans plusieurs festivals, Adel Soltane débarquera à Grombalia... Un concert qui va clôturer le programme estival de ce chanteur qui fignole actuellement le contenu de ses concerts ramadanesques. Suite à cette balade musicale, purement tunisienne, le public de Grombalia est invité à une soirée placée sous le signe du rire. Riadh Nehdi et toute l’équipe de «Mokh al Hadra» (l’essence de l’histoire) offriront aux fidèles de ce festival un regard critique de la société tunisienne à travers l’histoire d’une troupe de musique populaire qui se retrouve dans une situation embarrassante. Le 4ème art continue à occuper une place de choix dans la programmation de cette 47ème édition du festival de la vigne. Deux autres rendez-vous théâtraux sont à l’affiche de cette session, le premier avec Moncef Souissi qui présente sa récente production à succès «Ana aw la ahad» alors que le deuxième rendez-vous portera la griffe de Taoufik Gharbi. Entre les rendez-vous culturels, sportifs et commerciaux, la danse vient égayer l’ambiance et mener le public à travers les arcanes d’un monde qui a ses propres lois et repères. Le ballet «Le charme d’Orient» qui s’est déjà produit dans le cadre du festival international de Hammamet donnera un nouveau spectacle à Grombalia, et ce, le 2 septembre. Le public aura ainsi l’occasion de goutter au charme de plusieurs danses traduisant la richesse du patrimoine artistique de divers pays arabes. Avec ce ballet, le public voyagera au Liban, en Syrie, en Irak, en Tunisie... à travers neuf chorégraphies inspirées du patrimoine arabo-musulman et du vécu. Un délicieux voyage pour les rêveurs et pour les passionnés de l’expression corporelle ! I.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com