Territoires occupés Un adolescent palestinien tué lors d’une incursion israélienne à Nabouls





Un adolescent palestinien a été tué par les tirs de soldats israéliens hier à Nabouls, en Cisjordanie, a-t-on appris de sources sécuritaires palestiniennes qui ont par ailleurs indiqué que les 2 journalistes de Fox News seraient "sains et saufs" à l'expiration de l'ultimatum. Le Quotidien-Agences Mountasseir Souleiman Okkeh, 16 ans, a été tué d'une balle dans le dos et au moins six autres Palestiniens ont été blessés quand les soldats ont ouvert le feu contre eux alors qu'ils lançaient des pierres, a-t-on précisé. "Nos forces sont arrivées samedi matin à Nabouls pour procéder à des arrestations, et il y a eu des échanges de tirs avec des activistes palestiniens", a de son côté indiqué à l'AFP une porte-parole de l'armée israélienne. "Des engins explosifs ont aussi été lancés contre les soldats et ceux-ci ont tiré des salves d'avertissement en l'air avant de viser leurs agresseurs", a-t-elle ajouté. Les troupes israéliennes venues à bord d'une vingtaine de jeeps ont encerclé hier matin une maison de quatre étages au centre de Nabouls, dans le nord de la Cisjordanie, ont auparavant indiqué une source sécuritaire et des témoins. Par haut-parleurs, les soldats israéliens ont sommé deux militants des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa -proches du Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas- de se rendre, et ont appelé les résidents de l'immeuble à sortir. Les deux militants, Soufyan Candil et Amin Loubadi, ayant refusé d'obéir à ces sommations, deux bulldozers de l'armée ont commencé à démolir le bâtiment, a-t-on précisé de mêmes sources. L'armée israélienne a, par ailleurs, arrêté hier matin près de Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza, quatre membres de la famille Abou Chamanala, dont l'un au moins est un militant du mouvement palestinien Hamas, a-t-on appris par des témoins. * «Sains et saufs» Par ailleurs, les deux journalistes de la chaîne américaine Fox News enlevés le 14 août à Gaza sont "sains et saufs" après l'expiration de l'ultimatum fixé par leurs ravisseurs pour leur libération hier à 09H00 GMT, a indiqué le porte-parole du ministère palestinien de l'Intérieur. "Nous poursuivons nos efforts et sommes en contact pour obtenir la libération des deux journalistes enlevés. Nous pouvons confirmer qu'ils sont sains et saufs mais nous ne pouvons donner pour l'heure de plus amples détails car nous voulons que nos efforts soient couronnés de succès", a déclaré Khaled Abou Hillal. Il s'exprimait une heure après l'expiration de l'ultimatum. De son côté, le porte-parole du consulat américain à Al-Qods-est, Micaela Schweitzer-Bluhm, a relevé que "ce genre d'affaire prend du temps. Nous continuons à travailler pour obtenir la libération (des reporters) en contact très étroit avec les services de sécurité Palestiniens et le président (de l'Autorité palestinienne) Mahmoud Abbas". Steve Centanni, de nationalité américaine, et Olaf Wiig, caméraman néo-zélandais, ont été enlevés dans le centre de Gaza par des hommes armés qui ont intercepté la voiture à bord de laquelle ils circulaient. Un groupe jusqu'alors inconnu, "les Brigades du Jihad saint", a revendiqué le rapt mercredi dans un communiqué et exigé la libération dans les 72 heures des musulmans détenus par les Etats-Unis en échange des deux otages, sans préciser leur sort si leur revendication n'était pas satisfaite. Le ministre palestinien de l'Intérieur, Saïd Siam, avait fait état vendredi de contacts "encourageants" en vue d'obtenir leur libération. "Des contacts sont menés avec des parties palestiniennes qui déploient des efforts pour obtenir la libération des deux journalistes. Les choses en sont à leur début mais elle sont encourageantes", avait-t-il déclaré. Interrogé sur l'identité des ravisseurs, le ministre issu du mouvement Hamas avait jugé "prématuré" d'en parler, soulignant que "cela doit rester secret afin de favoriser les efforts déployés".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com