Cité Helal Report de la reconstitution du meurtre de la jeune fille





Tunis -Le Quotidien La reconstitution du meurtre de la jeune fille ayant eu lieu à la Cité Helal (localité de Mellassine) a été reportée à une date ultérieure. Prévue hier matin, le juge d’instruction a décidé de reporter cet élément-clé dans la procédure, et ce, pour un complément d’enquête. Il est à rappeler que le tueur est un père de famille qui a reconnu les faits après que ses deux filles âgées respectivement de seize et de dix neuf ans eurent avoué dans un premier temps être les deux responsables de ce meurtre. Survenu au cours de la première semaine du mois d’août, ce drame a coûté la vie à une jeune fille qui a succombé à ses blessures. La victime a été atteinte au niveau du cou à l’aide du tesson d’une bouteille de bière. Ce meurtre s’est produit alors que le père des deux jeunes filles tentait de repousser le frère de la victime qui voulait abuser de sa fille aînée. Sous l’effet de l’alcool le meurtrier a ramassé une bouteille de bière avant de la briser et se jeter sur le jeune homme. Entre temps, la sœur est intervenue avant d’être touchée au niveau du cou. Elle rendit l’âme un peu plus tard dans un hôpital de la place. Les agents de la police judiciaire d’Ezzahrouni (l’unité 17) ont réussi en un laps de temps très court à arrêter, le père et ses deux filles. D’emblée, les deux sœurs ont reconnu le meurtre. Seulement, grâce au flair des enquêteurs et aux témoignages des voisins, la vérité a éclaté en identifiant le père comme étant le véritable meurtrier. D’ailleurs celui-ci n’a pas tardé à reconnaître les faits. En attendant la reconstitution de ce meurtre, la rue où s’est produit ce crime est aujourd’hui déserte et personne ne veut revenir sur ce drame. Du moins, c’est ce qu’on a constaté hier matin à la Cité Helal. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com