Tozeur Les périmètres irrigués en point de mire





Les efforts des services du Commissariat régional au développement agricole (CRDA) se poursuivent dans le gouvernorat de Tozeur en vue de prendre soin des nouveaux périmètres irrigués d’ores et déjà entrés en exploitation et ce à travers la mise en place d’un plan régional de promotion de ces superficies. Tunis - TAP Concernant les nouveaux projets, ce plan est axé sur l’encadrement technique des bénéficiaires, s’agissant notamment de la production de primeurs moyennant l’exploitation des eaux géothermiques, la création de groupements de développement chargés de fournir les moyens de production et d’assurer l’écoulement à l’intérieur et à l’extérieur. Ces groupements permettent également aux bénéficiaires de ces projets d’obtenir dans les meilleurs délais les subventions et les prêts relatifs à l’économie de l’eau d’irrigation, tout en les encourageant à intégrer l’élevage dans l’oasis. Pour ce qui est des anciens périmètres irrigués, le plan se propose d’identifier les problématiques posées dans chaque périmètre et relatives essentiellement aux ressources hydrauliques, selon les besoins de chacune d’entre elles en eau, outre la maintenance des réseaux d’irrigation et d’écoulement des eaux de ruissellement ainsi que des équipements d’économie d’eau d’irrigation. Par ailleurs, afin de diversifier la production, des étages de palmiers (arbres fruitiers) ont été plantés et il a été procédé à la promotion des cultures maraîchères et géothermiques. Les périmètres irrigués dans la région couvrent 8220 ha, à savoir 3368 ha d’anciennes oasis et 4852 ha d’oasis modernes. Ainsi, 67 groupements d’intérêt commun et six autres de développement veilleront à l’exploitation et la maintenance des ouvrages et équipements hydrauliques à l’intérieur des périmètres irrigués publics.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com