Les jeunes et l’arrogance : Les complexes, l’éducation et la mauvaise fréquentation à l’index





Certains jeunes sont tellement timides et introvertis qu’ils se laissent facilement mener par le bout du nez. D’autres en revanche savent se défendre et imposer le respect. Et entre les uns et les autres, il y a ceux qui font preuve d’une extrême arrogance. Ils sont gauches, intraitables et cherchent toujours des problèmes. Pourquoi? Les jeunes décortiquent les dessous de ce comportement qui peut choquer surtout s’il est poussé à l’extrême. Tunis-Le Quotidien Certains jeunes se montrent instables. Cette instabilité peut être imputable à plusieurs raisons dont essentiellement les complexes formés durant la petite enfance. Des impulsions naturelles telles que la colère, la joie, la tristesse, l’instinct sexuel… peuvent être refoulés. Elles ont tendance à ressurgir parfois de manière brutale une fois atteint l’âge de l'adolescence. Si l’énergie de l’enfant n’est pas bien canalisée, et si les parents lui imposent une ligne de conduite assez rigide, l’enfant se sent obligé de refouler ses impulsions face aux exigences de ses parents. Résultat: ces impulsions frustrées peuvent se manifester plus tard sous des formes anormales. Certains autres enfants ayant vécu dans des conditions difficiles ou instables telles que le divorce des parents, la mort d’un proche, la soumission à une agressivité ou encore la dégradation de l’image idéaliste qu’ils se sont faite de leurs parents, peuvent aussi se sentir frustrés et risquent aussi d’avoir plus tard des troubles caractériels. Un autre facteur n’est pas non plus à négliger: celui où l’enfant a été trop gâté. S’il n’a jamais été soumis à des règles et à une discipline cela peut aussi donner naissance à des troubles et à des anomalies. Déséquilibré, l’enfant sera ou bien renfermé sur lui-même, introverti et trop timide au point de se laisser toujours mener par le bout du nez ou il sera encore extraverti mais arrogant, méprisant, insolent et agressif. Si l’on observe le comportement d’un grand nombre de jeunes, l’on va déduire qu’il existe un bon nombre de jeunes qui se montrent arrogants. Pourquoi? Les jeunes dissèquent le phénomène et cernent ses causes. Yosra, 18 ans, croit que le problème ne dépend pas seulement de la petite famille. La jeune fille pense que même un enfant qui a reçu une éducation équilibrée risque d’avoir des comportements indécents s’il a de mauvaises fréquentations. «Ce que j’ai remarqué, c’est que ce sont les filles qui sont ou bien sujettes à la timidité exagérée ou encore à l’extrême arrogance. Certes, un peu de caractère permet à la personne de se défendre convenablement, mais lorsque cela bascule dans le camp de l’insolence et de l’agressivité, cela pose problème. Nombre de filles sont exagérément arrogantes, il suffit d’un rien pour qu’elles créent un vrai scandale. Elles peuvent aller jusqu’à dire de gros mots sans aucune gène. C’est une attitude le moins que je puisse dire inconcevable puisqu’il s’agit d’un comportement qui va à l’encontre de la nature féminine. Les filles timides se montrent aussi trop molles et n’ont aucune faculté de prendre les choses en main et cela est aussi révoltant. A mon sens l’éducation, l’entourage, les conditions de vie et surtout les fréquentations sont des facteurs qui déterminent le caractère d’une personne», dit-elle. Radhia, 22 ans, pense que tout se joue depuis la petite enfance: «Si une fille naît dans une atmosphère saine, il y a de faibles risques qu’elle soit trop arrogante. Par contre si sa mère n’a pas un comportement «sain», elle la prendra en exemple. Si l’on naît dans un cadre où il y a des mensonges, de la triche, de la médisance,etc, il est fort probable que cela donne naissance à des enfants à troubles. J’ai remarqué que les filles sont beaucoup plus arrogantes que les garçons. Cela se voit ne serait-ce qu’à travers l’allure vestimentaire. D'ailleurs, je me demande bien que cherche une fille à travers une tenue trop provocante et un comportement ostentatoire si ce n’est le regard des hommes! Et ce qui est bizarre c’est qu’elles se montrent méprisantes et insolentes si on les drague. Certes, le fait de se défendre et de ne pas se laisser piétiner est positif, mais cela doit toujours se faire avec les bonnes manières», dit-elle. Ahmed, 23 ans, étudiant pense qu’un peu d’arrogance ne peut que donner plus de charme à la personne. «Je pense que certaines situations imposent que la personne ait un comportement arrogant. Sinon, elle sera considérée comme une proie facile. Il faut savoir se protéger et se défendre. La timidité est considérée de nos jours comme une vraie tare qui handicape l’être humain et l'empêche d’avoir ses droits les plus élémentaires. Il est vrai par ailleurs que chez certains il s’agit d’une arrogance négative. Il suffit d'un rien pour qu’ils se montrent méprisants et insolents et ils n’ont aucune limite et ne savent pas respecter les autres. Là, on ne peut pas dire qu’il s’agit d’une autodéfense, mais tout simplement de l’impolitesse. Ces jeunes-là sont très mal élevés et n’ont que cette arme là pour se faire admettre par les autres, mais au fond personne ne doit les apprécier», dit-il. Malek, 22 ans, étudiant, pense aussi qu’un comportement arrogant peut être tolérable s’il ne dépasse pas le cadre de l’autodéfense. Mais outrée, l’arrogance est, selon Malek, une forme pure et simple d’impolitesse. «Ceux qui font preuve d’une grande arrogance et qui ont une grande gueule sont certainement des personnes complexées qui n'ont aucune confiance en eux et qui usent de cette «arme» pour se faire une place. Fouillons dans leur fond et l’on ne trouvera rien de bon. A mon sens, ces êtres là ont dû souffrir durant leur enfance peut être d’un père alcoolique et agressif ou d’une mère qui domine tout ou qui a un comportement «léger». Ils n’ont pas pu vivre normalement, ils s’en prennent alors aux autres… Il se peut aussi que leurs parents soient à leur tour arrogants et mal élevés et qu’ils ne savent pas se comporter de façon polie. Mais ce qui est sûr, c’est que ces personnes là ont un besoin urgent de se faire soigner et s’autocorriger», dit-il. Abir CHEMLI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com