Rumsfeld dans un message à Téhéran : Nous sommes capables de mener une autre guerre malgré l’Irak





Les Etats-Unis sont capables de mener une autre guerre même si l'armée américaine est actuellement très sollicitée en Irak et en Afghanistan, a déclaré le secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld dans une allusion claire à Téhéran. Le Quotidien-Agences "On me demande de temps en temps si l'armée américaine pourrait ne pas être capable de faire face à un autre problème dans le monde parce qu'elle est trop sollicitée par le déploiement de nos troupes en Irak et en Afghanistan. La réponse est non", a dit Rumsfeld, lors d'une rencontre avec des soldats sur la base aéronavale de Fallon (Nevada, ouest). "Nous sommes capables de faire face à d'autres problèmes là où ils apparaissent", a-t-il ajouté, faisant notamment référence à "l'Iran, ou à la Corée du Nord". Environ 138.000 soldats américains sont actuellement déployés en Irak et plus de 20.000 en Afghanistan. Ces déploiements qui durent depuis 2001 pour l'Afghanistan et 2003 pour l'Irak sollicitent trop l'armée de terre américaine qui a du mal à assurer les rotations, selon des experts. "Il serait malheureux que d'autres pays pensent que parce que nous avons 138.000 soldats en Irak aujourd'hui nous ne sommes pas capables de défendre notre pays ou de faire quoi que ce soit d'autre qui serait nécessaire", a affirmé Rumsfeld. "Nous avons une grande armée d'active, nous avons une grande force de réserve (...) et nous avons des alliés", a ajouté le secrétaire américain à la Défense. "Nous ne pouvons pas tout faire et nous ne pouvons pas tout faire en même temps", a-t-il toutefois admis. "Les capacités que nous utilisons le plus actuellement sont les GI's de l'armée de terre en Irak. Nos forces navales ne sont certainement pas sous pression, nos forces aériennes ne sont certainement pas sous pression et ces capacités sont disponibles et existent", a ajouté Rumsfeld. "Je me sens à l'aise pour dire que (...) notre pays est capable de remplir les responsabilités que les Américains attendent de lui", a-t-il affirmé. * Patience Rumsfeld a par ailleurs appelé les Américains a être patients sur l’Irak, sur fond de campagne pour les élections législatives. «Aujourd’hui, nous ne dirons pas aux 50 millions d’Afghans et d’Irakiens qu’en raison des difficultés - et c’est vraiment difficile - nous allons les abandonner à des coupeurs de têtes, des terroristes, des assassins et aux fascistes du 21ème siècle qui cherchent à nous attaquer à l’étranger et ici chez nous», a déclaré Rumsfeld.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com