Siniora : L’armée libanaise a saisi des armes «importantes» du Hezbollah





Le Quotidien-Agences L'armée libanaise a saisi au Liban Sud des armes "importantes" appartenant au Hezbollah, a affirmé hier le Premier ministre libanais Fouad Siniora, cité par les quotidiens français Le Monde et espagnol El Pais. "L'armée saisit certaines armes, c'est confirmé. Il y a eu des interceptions mais notre politique en la matière n'est pas de faire des annonces", a déclaré Siniora, dans une interview accordée à quatre journalistes accompagnant le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, à Beyrouth. "La décision du gouvernement est de verrouiller la frontière (avec la Syrie) et d'interdire l'entrée sans autorisation de toute personne ou marchandise. Il y a bien eu des saisies. Je ne souhaite pas entrer dans les détails, mais il s'agit d'armes importantes", a précisé Siniora, cité par El Pais. Au Liban Sud, "il ne doit avoir aucune présence de milice armée, ni d'armes, ni d'uniformes qui ne soient pas ceux de l'armée libanaise", a déclaré Siniora. "Le Hezbollah appartient à la communauté libanaise et il faudra collaborer avec eux", a-t-il souligné. Le Premier ministre libanais a ajouté, selon Le Monde, qu’"aucun secteur ne sera interdit à l'armée" qui "n'est pas là pour une promenade" et qui "confisquera toute arme qu'elle trouvera". "C'est déjà ce qui se passe de façon ferme mais amicale". L'envoyé spécial du Monde à Beyrouth cite d'autre part des "sources bien informées" selon lesquelles le Hezbollah "essaye de se réarmer aussi vite que possible". L'armée libanaise "fait de son mieux" pour intercepter ces livraisons, acheminés par camions de la Syrie, selon ces sources.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com