Crise de la Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme : Une initiative, cache une autre





Tunis-Le Quotidien Les initiatives visant à trouver une issue consensuelle à la crise qui ébranle la Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme (LTDH) se suivent et se ressemblent... Le 5 septembre 2005, le tribunal de première instance de Tunis a décidé, en procédure d’urgence, suite à un recours en référé contre le comité directeur de la LTDH introduit par sept présidents de section contestant les «dissolutions-fusions» des structures, d’interdire le 6ème congrès de l’organisation initialement prévu du 9 au 11 septembre. Sept mois après, le Conseil national de la Ligue a fixé la date du congrès pour les 27 et 28 mai 2006. Mais le congrès a été encore une fois annulé en attendant le verdict d’une affaire en cours sur fond de litige. Depuis, les initiatives visant à résoudre la crise par la voie du dialogue entre les différents protagonistes se succèdent. Une nouvelle initiative sera annoncée, d’après des sources proches de la Ligue, dans les quelques jours à venir. Il s’agit, selon les premières indiscrétions de ses artisans, d’un comité national de soutien à la LTDH. Ce comité se composera en plus des membres de la commission de bon offices, qui regroupe d’anciens présidents de la Ligue et d’ex-ministres, de plusieurs personnalités de la société civile qui vont essayer de rapprocher les points de vue entre les parties en litige. Dans ce même cadre, les adhérents de la Ligue qui ont appelé en juillet dernier à un dialogue interne et franc pour résoudre la crise en se référant uniquement aux statuts et au règlement intérieur de la ligue, s’activent. Ces 150 adhérents viennent en effet d’adresser une lettre au comité directeur et de rencontrer le secrétaire général de l’UGTT, M. Abdessalem J’rad, dans le cadre d’une démarche visant à expliquer la portée de leur initiative aux différentes composantes de la société civile. D’autre part, certaines personnalités de la société civile pourraient lancer prochainement un appel à l’organisation d’une conférence nationale pour réunir tous les protagonistes de l’affaire autour de la même table. Il importe de rappeler que cette crise a commencé quand sept présidents de section ont introduit un recours en justice contre le comité directeur de la Ligue issu du 5ème congrès et chargé de préparer le 6ème congrès sur une décision de la justice. Les plaignants accusent le comité directeur de la LTDH d’avoir procédé «en violation du règlement intérieur de l’organisation» à des dissolutions-fusions de certaines sections afin d’en «exclure tous les membres ne partageant pas ses points de vue»... Walid KHEFIFI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com