Le Tunisien et le GSM : Histoires «d’appels» pas du tout comme les autres





Les anecdotes sur l’utilisation du GSM sont nombreuses et relèvent parfois d’un comportement social qui en dit long sur l’imagination souvent fertile du Tunisien. Tunis - Le Quotidien Il est indéniable que le petit joujou qu’est le GSM rend aujourd’hui d’inestimables services à tous ses utilisateurs. La liste des aspects positifs de ce gadget high-tech est longue. En un mot la vie est devenue plus simple dans plusieurs de ses aspects. Cependant, l’utilisation du GSM constitue pour certains un lourd fardeau financier et risque de grever le budget réservé à cet effet. L’imagination du Tunisien, comme à l’accoutumée, a fait preuve de fertilité dans ce domaine avec, à la clef, des comportements par le moins troublants sous couvert d’une nouvelle trouvaille communément connue sous le nom «d’appel». Plusieurs utilisateurs du GSM à court de recharge n’hésitent pas à cet effet à faire un appel à un interlocuteur en prenant la précaution de raccrocher avant que la personne au bout du fil ne décroche. Le but de cet appel est de signifier à l’interlocuteur qu’on a besoin de lui. C’est une manière de lui demander de nous appeler. L’astuce marche à tous les coups mais l’abus de ce système «D» fait parfois grincer les dents des «victimes». C’est ainsi qu’un courtier a publié une annonce dans un journal de la place pour vendre des logements. Il a reçu un appel d’un numéro inconnu. En composant le numéro marqué dans son portable il tombe sur un client intéressé par l’achat de l’un des appartements. Le courtier, qui ne mâche pas ses mots lui réplique tout de soi «Comment voulez-vous acheter un appartement alors que vous n’avez même pas 5 dinars pour recharger votre compte de GSM?» Il ne prit même pas la peine d’écouter sa réponse en lui raccrochant au nez. Un autre citoyen, mécanicien de son état,reçut un jour un appel. En composant le numéro il tombe sur une de ses connaissances qui sollicite ses services en raison d’une panne de voiture.Il lui indique le lieu à joindre. Alors qu’il était en cours de chemin, il reçoit un second appel. En composant le numéro il tombe sur la même personne qui lui dit sans aucune gêne: «Pendant que vous y êtes, ayez l’obligeance de m’apporter un casse-croûte!!?» Un autre utilisateur du GSM reçut un jour un appel émanant de l’une de ses connaissances. En l’appelant, la personne au bout du fil lui explique qu’il est en pane de recharge.Il le prie de lui envoyer à son compte une recharge de 5 dinars. Chose faite. Quelques instants plus tard il reçoit un second appel de la même personne. Croyant à tort que la somme virée n’était pas parvenue à destination, il l’appela pour vérification. Au bout du fil, son interlocuteur lui dit tout bonnement: «J’ai reçu la somme, merci». Il est clair que les effets de la technologie sur notre comportement sont évidentes. Nous devrions peut être faire preuve de lucidité en la matière afin que le GSM ne devienne point une source de gêne pour ses nombreux utilisateurs. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com