Tunis Deux vieilles dames arrêtées pour racolage





Même les vieilles dames se mettent au racolage. En effet, une sexagénaire et une femme divorcée âgée de quarante cinq ans ont été arrêtées par les agents d’une patrouille mobile alors qu’elles tentaient d’attirer l’attention des automobilistes par des gestes obscènes. Tunis - Le Quotidien Le spectacle était si désolant qu’il a suscité la curiosité des passants. Il est, en effet, assez bizarre de voir deux vieilles dames faire du racolage. Seulement, derrière ce spectacle se cache un véritable drame. Embarquées, en effet, au poste, les deux protagonistes dans cette affaire ont avoué les faits non sans évoquer les raisons qui les ont poussées à la débauche. Fraîchement divorcée, la deuxième accusée n’avait pas où aller. Le hasard a fait, en sorte, qu’elle fasse la rencontre de la vieille dame. Cette dernière lui a proposé de la loger. Il fallait encore qu’elle trouve un travail pour subvenir à ses besoins. Malheureusement toutes ses tentatives avaient échoué. C’est ainsi que la maîtresse des lieux en avait profité pour lui proposer une solution radicale afin de «quitter définitivement la misère et la pauvreté». La dame divorcée devait, justement, monnayer ses charmes pour gagner sa vie. Réticente au départ, elle s’est laissée faire et tous les jours, elle accompagnait sa matrone pour aller chercher dans la rue des clients qui cherchent assouvir leur désir. Mieux encore, les deux femmes proposaient même à leurs clients de venir chez elles pour passer de bons moments. Du coup, leur domicile s’est transformé en un nid de débauche. Et si les deux prostituées avaient réussi jusqu’ici à rester loin des regards des curieux elles n’ont pas tardé à tomber entre les mains des agents de la police. Opérant au centre-ville, des agents d’une patrouille mobile ont constaté la présence de deux femmes qui tentaient d’attirer l’attention des automobilistes. Appréhendées puis interrogées, les deux femmes ont avoué les faits avant d’être mises en détention en attendant d’être traduites devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com