O.B. : Missaoui retrouve la casaque béjaoise





Après le départ de Ridha Akacha, les événements se sont accélérés du côté du Kmiti, d’autant plus que la date-butoir du 31 août est survenue tel un boomerang. Dans cet ordre d’idées, le retour de Nabil Missaoui au giron béjaois constitue la meilleure affaire. L’expérience de l’ailier droit au CA ne s’est pas trop éternisée. Et après un passage de trois saisons, Missaoui retrouve le club où il a été révélé au grand public sportif. Les deux parties ont fini par s’entendre. C’est ainsi que le joueur a signé un contrat d’une année. Celui-ci donne à lire une prime de signature de 30 000d et un salaire mensuel de l’ordre de 1 500d. Par contre, le recrutement de deux autres enfants du club, Radhouane Bouzaïène et Ramzi Toujani, a totalement capoté. Tous deux ont rejeté sans hésitation aucune l’offre du club qui est la suivante: 12 000d et 1200d comme respectivement prime de signature et salaire mensuel pour le premier nommé et 10 000d + 1000d pour le second. Les négociations ont donc irrémédiablement avorté. * Retour de Saïbi Exclu du stade de Aïn Draham par Ridha Akacha, alors encore en place, le joueur de l’OB, Bassem Saïbi, n’a plus redonné signe de vie. Plus grave, il a rallié pour une courte durée l’USM. Mais après le départ de Akacha, il a comme par enchantement refait surface, revenant ainsi à de meilleurs sentiments. Mais, le bureau directeur de l’OB, quand bien même il aurait accepté ce retour a tenu à traduire le joueur devant le conseil de discipline, faisant ainsi méritoirement la part des choses. * Sfaxi, enfin qualifié Le keeper étoilé Mohmed Sfaxi, est enfin qualifié au profit de l’OB. Il y a, du reste, de fortes chances qu’il soit aligné ce dimanche contre le CSHL dans le cadre de la Coupe de la Ligue. * Deux pistes privilégiées L’information émane du président de l’OB en personne, M. Ridha Ouni: «Le nouvel entraîneur sera sûrement un étranger, soit un Algérien, soit un Français». Pressé d’être plus clair, M. Ouni a avancé le nom de Hakim Medane. Il y a aussi la piste d’un des entraîneurs français qui ont entraîné dans un passé récent l’ASEC Abidjan. Mais dans un cas comme dans l’autre, rien n’a été encore finalisé. Et il se peut que le futur entraîneur de l’OB soit présent ce dimanche, à Hammam-Lif pour superviser l’équipe. CHOKRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com