L’aide au Liban atteint désormais deux milliards de $





Beyrouth-Agences L'aide d'urgence au Liban atteint désormais deux milliards de dollars, en ajoutant à la somme de 1,2 milliard réunie lors de la conférence de Stockholm les contributions de l'Arabie saoudite et du Koweït, a indiqué hier le ministre libanais de l'Economie, Jihad Azaour. "Les engagements de l'Arabie saoudite (500 millions de dollars) et du Koweït (300 millions), pour une aide d'urgence destinée à réparer les dégâts directs, ne font pas partie des sommes annoncées à Stockholm", a rappelé le ministre, cité par le quotidien pro-gouvernemental Al-Mostaqbal. En tenant compte de ces sommes, le total de l'aide d'urgence s'élève à quelque 2 milliards de dollars, sans compter les contributions privées, alors que le coût de la réparation des dégâts directs (infrastructures et habitations) causés par les bombardements israéliens a été estimé à 3,6 milliards de dollars. La communauté internationale s'était engagée à Stockholm sur une aide de 940 millions de dollars, s'ajoutant à diverses contributions précédentes pour totaliser 1,2 milliard. Les principaux contributeurs à Stockholm ont été le Qatar avec 300 millions de dollars, les Etats-Unis (180 M USD), le Fonds monétaire international (112 M USD), le Fonds monétaire arabe (122 M USD), l'Union européenne (91 M USD), les Emirats arabes unis (50 M USD), l'Espagne (34,5 M USD), l'Italie (38 M USD), l'Arabie saoudite (30 M USD), la France (25 M USD, ce qui porte le total de son aide à 50 M USD), la Suède (20 M USD), selon une source gouvernementale, citée par Al-Mostaqbal.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com