USA : La majorité des suspects arrêtés pour terrorisme pas jugés faute de preuves





Le Quotidien-Agences Près des trois quarts des suspects de terrorisme arrêtés par les Etats-Unis dans les cinq ans qui ont suivi les attentats du 11 septembre 2001 n'ont pas pu être traduits en justice faute de preuves, selon un récent rapport universitaire. Selon le rapport de l'Université de Syracuse, basé sur des données officielles, un total de 6.472 personnes ont été arrêtées et accusées d'être liées d'une manière ou d'une autre au terrorisme. Mais seuls 1.329 suspects ont finalement été traduits en justice et condamnés, et moins de 300 d'entre eux condamnés à des peines de plus d'un an de prison, ajoute le rapport qui estime que l'on peut se poser des questions "sur la capacité du gouvernement Bush à répondre à la menace du terrorisme". Dans 64% des cas, le parquet a estimé qu'il était inutile de traduire en justice les personnes arrêtées, faute de preuves suffisantes, et dans 9% supplémentaires, le procès soit a été refusé par les juges pour preuves insuffisantes, soit s'est conclu par un non-lieu.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com