A la mémoire du Doyen





Voilà quatre ans déjà que vous nous avez quittés à jamais mais votre empreinte indélébile reste à jamais gravée dans notre mémoire tellement les coins et recoins des locaux de «Dar Anouar» (cet édifice que vous avez bâti pierre par pierre) respire votre présence et reflète votre image chaque jour. Une présence qui constitue pour nous tous une source d’énergie et une sorte de muse pour persévérer dans la voie que vous nous aviez tracée à savoir celle de la vérité absolue, de l’intégrité et des hautes vertus morales. Voilà quatre ans que le destin a choisi de séparer nos corps sans parvenir pour autant à affecter le moral ni à altérer un souvenir à jamais reluisant dans la mémoire collective de «Dar Anouar». En cette circonstance on ne peut que prier pour que vous reposiez en paix, tout en vous promettant de continuer à œuvrer pour que cet édifice, le nôtre, continue à rayonner sur la scène médiatique en Tunisie et ailleurs, car on ne peut oublier que notre rêve de toujours a été celui d’édifier une grande institution journalistique. Pour cela, on se limitera à dire: Si Slah repose en paix, nous œuvrerons toujours pour que «Dar Anouar» continue à germer et reste la lanterne qui éclaire la scène médiatique. Med Ali FERCHICHI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com