Irrigation agricole : Cap sur les eaux usées traitées…





Un programme très ambitieux visant la valorisation des techniques de l’utilisation des eaux usées traitées (EUT) dans l’agriculture est mis en route. L’objectif recherché est d’atteindre un volume de 300 millions de mètres cubes (m3) d’EUT mobilisés dans l’irrigation agricole d’ici 2011. Tunis — Le Quotidien C’est dans le cadre de la stratégie nationale en matière d’économie de l’eau qu’a été fixé cet objectif. Une stratégie qui stipule entre autres qu’il est possible d’autoriser le réutilisation des eaux usées dans les activités agricoles, à condition de procéder à un traitement approprié de ces eaux dans des stations d’épuration. Le ministère de l’Agriculture qui s’active à concrétiser cet objectif a établi, en fait, une liste des cultures pouvant être irriguées par les eaux usées et traitées ainsi que les conditions spécifiques relatives à l’utilisation de ces eaux dans le domaine agricole. L’irrigation par le biais des eaux usées traitées (EUT) s’opère en fait au niveau des champs de blé, des pâturages et des plantations des arbres fruitiers. Les ressources en EUT peuvent aussi être exploitées pour alimenter les nappes d’eaux profondes notamment dans les régions qui enregistrent une surexploitation des ressources hydrauliques. Un projet est, à ce propos, en cours d’élaboration au niveau du ministère de l’Agriculture et des ressources hydrauliques et qui concerne la réalisation d’une centrale d’alimentation artificielle de la nappe phréatique de la région de Korba dans le gouvernorat de Nabeul grâce à la technique du traitement des eaux usées. Ce projet auquel on doit débloquer 61 millions de dinars est susceptible d’atténuer la pression sur les ressources phréatiques de la région. * 15000 hectares et 300 millions de m3 Les stations d’épuration des eaux usées ont permis de traiter plus de 200 millions de mètres cubes qui ont été réutilisés pour irriguer une superficie globale de l’ordre de 8000 hectares et ce au cours de l’année 2005. A travers le programme visant à promouvoir les techniques de réutilisation des eaux usées dans l’agriculture, le ministère de tutelle envisage de porter à plus de 300 millions de m3 le volume d’eaux usées réutilisées dans l’irrigation d’ici 2011. La superficie globale qui peut être irriguée par ces ressources à travers tout le pays est estimée en fait à près de 15 mille hectares. 6000 hectares répartis sur les gouvernorats du Grand Tunis formeront un premier lot du projet. Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com