Concours national n°4 : Tenir compte du démarrage et des derbies





On s’attend à voir la prime des gagnants grimper de manière spectaculaire avec l’apport du fonds d’or qui dépasse les 50 mille dinars. Ce facteur va inciter les parieurs à prendre plus de risques. Un autre facteur va favoriser une forte participation. Il s’agit de la nature de la grille, qui cette fois-ci, sera uniquement réservée au résultat final, loin du jeu des mi-temps qui, en général, gêne les parieurs. Ce concours n°4 comporte plusieurs derbies qui ne manqueront pas d’inciter à faire plus d’attention avec des matches où tout peut arriver. Avant de remplir les bulletins, quelques données sont à prendre en considération. • Le CA va pouvoir compter sur la plupart de ses titulaires et seuls trois blessés vont déclarer forfait (Amri, Souissi et Ameur). En face, le ST va être amputé de son défenseur brésilien Toniato, suspendu, alors que Jedidi et Denisio, les nouvelles recrues, ne seront pas de la partie. • Le CSHL souffre d’une indigence offensive évidente depuis le début de la saison et vient d’être pris en main par un nouvel entraîneur (Khanfir). Quant à l’ASM, il va pouvoir compter sur tous ses titulaires. • L’ES Hammam-Sousse va attaquer cette seconde journée de championnat avec toutes ses nouvelles recrues. Il en sera de même pour le CAB puisque Oumaya va pouvoir aligner sa meilleure formation. • L’ES Zarzis sera renforcée par rapport à la formation qui a disputé la première journée. Pour sa part, l’Olympique de Béja, encore sans entraîneur, va pouvoir compter sur Seiko et Missaoui, ses deux nouveaux attaquants. • Les clubs de la Ligue 2 ainsi que la Ligue 3 vont disputer ce dimanche la première journée du championnat qui, d’habitude, réserve quelques surprises. Il y aura plusieurs derbies (ASG - ESJ, EAM - USB) alors que Jendouba Sport et la JSK, qui ont quitté l’élite au terme de la saison passée, vont jouer à domicile et sont déterminées à débuter en force comme elles l’ont déjà fait il y a deux saisons. • L’AS Kasserine, El Makarem et l’ES Jerba ont l’habitude de bien se comporter en déplacement. Kamel ZAIEM _____________________________ La tradition, si vous y croyez… • De retour au championnat national, les grilles du promosport peuvent se fier un peu plus à la tradition, qui sans être un facteur déterminant, demeure tout de même importante et digne d’être prise en compte. D’ailleurs, pour une grille aussi équilibrée que celle de cette semaine, l’histoire peut servir à quelque chose pour mieux s’en sortir. • Dans le derby de la capitale, le CA demeure, de loin, le super-favori. En cent oppositions, les Clubistes l’ont emporté à 52 reprises contre 14 pour le ST. A cet effet, il faut rappeler que les Stadistes n’ont pas gagné le derby depuis octobre 2000 (3-1), mais ils ont fait match nul à sept reprises durant ces cinq dernières années. • Le derby banlieusard a souvent souri aux Marsois, vainqueurs trois fois lors des six dernières confrontations alors que le CSHL n’a réussi à le faire qu’à une reprise durant les trois dernières saisons. L’ASM a même l’habitude de faire bonne figure à Hammam-Lif même. • Avant sa rétrogradation en Ligue 2, l’Olympique de Béja a souvent fait figure de favori devant l’ES Zarzis, mais ce n’était pas toujours le cas lorsque le match se déroule sur le terrain des Sudistes. • L’ES Hammam-Sousse et le CAB en seront, ce dimanche à leur première confrontation officielle en championnat. Toutefois, il est important de noter que les Bizertins ont l’habitude de faire match nul lors des premières journées, surtout quand ils évoluent à l’extérieur. • Pour les matches de la Ligue 2 et de la Ligue 3, l’avantage du terrain est souvent déterminant. L’Olympique du Kef, néo-promu, jouera à Béni Khalled où il est difficile de s’imposer alors qu’El Makarem, qui dispose d’une bonne équipe, a presque toujours réalisé de bons résultats à Jerba. Quant à l’AS Gabès, il lui arrive rarement de rater ses premiers matches à domicile bien que les Jerbiens de l’ESJ ne seront pas dépaysés dans ce derby du Sud-Est. Pour les autres rencontres, un avantage certain est accordé aux équipes locales qui tiennent à assurer un bon démarrage. K.Z. __________________________________________ Concours mondial France et Angleterre au menu La grille du concours mondial n°3 est composée des rencontres des championnats de France et d’Angleterre. Bordeaux - Nice 2004 - 2005 (5-1)(3-3) 2005 - 2006 (1-0)(1-0) Nantes - Lille 2004 - 2005 (1-2)(1-3) 2005 - 2006 (0-2)(1-1) Le Mans - Lorient 2004 - 2005 (Ligue 2) (3-1)(1-2) Lens - Valenciennes Pas de rencontre depuis dix ans Rennes - Sochaux 2004 - 2005 (0-3)(3-0) 2005 - 2006 (2-1)(0-1) Auxerre - Monaco 2005 - 2006 (2-1)(2-0) Lyon - Troyes 2002 - 2003 (0-0)(1-1) 2005 - 2006 (2-1)(1-0) Sedan - Saint-Etienne 1999 - 2000 (3-2)(3-2) 2000 - 2001 (2-0)(2-1) Arsenal - Middlesbrough 2004 - 2005 (5-3)(1-0) 2005 - 2006 (7-0)(1-2) Sheffield - Blackburn 1993 - 1994 (1-2)(0-0) Newcastle - Fulham 2004 - 2005 (1-1)(0-1) 2005 - 2006 (3-1)(1-4) Bolton - Watford 2000 - 2001 (2-1)(0-1) Manchester - Tottenham 2004 - 2005 (1-0)(0-0) 2005 - 2006 (1-1)(2-1) N.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com