E.S.T. : Zaïem serait ménagé





L’E.S.T. s’apprête à négocier son match de la Coupe de la CAF de demain face à Renacimiento avec toute la détermination requise afin de demeurer en course pour la première place qualificative à la finale. A l’évidence seules les victoires convaincantes sont exigées en ces temps de doute au Parc B. Après la sortie médiocre face au Lupopo pour les raisons connues de tous, il appartient aujourd’hui aux Sang et Or d'assurer et le résultat et la manière, d’autant que le staff technique vient de récupérer les suspendus Berradhia, Nwaneri, Mahjoubi, Michael et Melki. * Un trio, OK Au niveau des joueurs qui relèvent de blessures, il y a lieu de signaler le retour à la compétition du trio Ahmed Ben Yahia, Radhouane Ben Ouannès et Zied Bhairi. Ces derniers ont pris part cette semaine à toutes les séances d’entraînement et seront retenus parmi le groupe qui sera convoqué pour le match de demain. Quant à Kamel Zaïem qui a repris les entraînements lundi après la contracture dont il a été victime en France sous les couleurs de la sélection, il est certes prêt à jouer mais le staff technique n’aimerait pas prendre de risques et préférerait le ménager et le garder pour les prochains matches. Zaïem garderait donc le banc des remplaçants. * Letifi, de mieux en mieux Quant à Amine Letifi qui continue à effectuer des exercices spécifiques en salle, a subi avant-hier une IRM de contrôle. Aux dernières nouvelles, le buteur de la saison écoulée sera pris en charge par le préparateur physique durant une dizaine de jours avant de retrouver ses camarades sur le rectangle vert. Nwaneri et Renacimiento attendus Prévu pour le mercredi après-midi, le retour du Nigérian de l’Espérance Obinna Nwaneri a été reporté pour hier et ce pour des raisons indépendantes de sa volonté. Les correspondances aériennes enregistraient des «lacunes». Mais selon les derniers contacts, il devait atterrir hier via le Caire. Quant à l’adversaire de demain Renacimiento, il n’a pas donné signe de vie durant toute la semaine. Les efforts des Sang et Or étaient vains. Et même le téléphone du secrétaire général de la Fédération de la Guinée Equatoriale ne répondait pas ! Cela dit, les responsables de l’Espérance espéraient encore recevoir leur adversaire hier après-midi. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com