Le gouvernement libanais entérine le plan de paix de Siniora





Beyrouth-Agences Le gouvernement libanais, où siègent des ministres du Hezbollah, a adopté le plan du Premier ministre Fouad Siniora pour une solution du conflit avec Israël avec la réactivation de l'accord d'armistice de 1949, a indiqué vendredi le ministre de l'Information. Le gouvernement a décidé de "soutenir le discours prononcé à Rome par le Premier ministre", a déclaré Ghazi Aridi. Le plan Siniora proposé mercredi lors la conférence internationale sur le Liban à Rome, qui a réuni 15 pays et 3 organisations internationales, demande "un cessez-le-feu immédiat et une déclaration d'accord sur les points suivants": a/ un engagement à relâcher les prisonniers libanais et israéliens par le canal du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) b/ le retrait de l'armée israélienne derrière la ligne "bleue" (tracée par l'ONU entre le Liban et Israël, NDLR) et le retour des déplacés dans leurs villages c/ un engagement du Conseil de sécurité à placer le secteur des fermes de Chebaa sous juridiction des Nations unies (...) d/ le déploiement de l'autorité du gouvernement libanais sur son territoire au moyen de ses propres forces armées légitimes (...) e/ le renforcement des forces internationales des Nations unies opérant dans le sud du Liban en nombre, équipements, mandat et périmètre d'opérations autant que nécessaire pour entreprendre le travail humanitaire urgent et les opérations de secours.(...) f/ l'engagement des Nations-Unies (...) à mettre en œuvre l'accord d'armistice signé par le Liban et Israël en 1949 (...) g/ la communauté internationale s'engage à soutenir le Liban à tous les niveaux et à l'aider à supporter l'immense fardeau résultant de la tragédie humaine, sociale et économique qui l'a frappé (...).


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com