Najoua Karam en Tunisie : Une tournée de solidarité avec le peuple libanais





Au moment où le Liban fait face à l’agression israélienne, Najoua Karam contrairement aux chanteurs libanais qui ont annulé leur concert à travers le monde arabe, a préféré participer aux festivals d’été en Tunisie pour exprimer sa solidarité avec le peuple libanais. Elle s’est confiée jeudi aux journalistes dans un hôtel huppé de la banlieue Nord. Entourée de l’ambassadeur du Liban en Tunisie et de nombreux hommes de culture tunisiens et libanais, Najoua Karam a, d’abord, tenu à remercier les autorités et le peuple tunisiens pour leur soutien indéfectible au peuple libanais en ces moments difficiles. Dans ce même contexte, la vedette libanaise a expliqué, au début de son intervention, qu’elle a choisi la Tunisie pour lancer d’une part, un appel au peuple tunisien et à la Communauté internationale, pour venir en aide à son pays et, d’autre part, pour participer à l’élan de solidarité initié par la communauté libanaise et dirigé par l’ambassadeur du Liban en personne. En effet, et pour contribuer à la réussite de cette action de bienfaisance en faveur du peuple libanais, la chanteuse libanaise a proposé l’idée de participation aux festivals d’été pour promouvoir l’appel à la solidarité avec le Liban auprès de toutes les couches sociales. Contrairement à de nombreuses stars libanaises qui ont annulé leur tournée à travers le monde arabe et dans les quatre coins du monde, la vedette libanaise a déclaré qu’elle maintenait sa participation aux festivals d’été en Tunisie, pour promouvoir l’élan de solidarité avec le peuple libanais, dans un premier temps, et de chanter la souffrance du peuple libanais. «C’est une façon de montrer à l’ennemi que le peuple libanais et le Liban vivent et vivront et que nous les portons dans le cœur», affirme Najoua Karam. Et de révéler que les recettes de ses soirées iront au Croissant Rouge libanais pour soutenir les actions humanitaires en cours pour venir en aide aux victimes de la guerre israélienne contre le Liban. * Une voix, une arme S’agissant de la tournée de Najoua Karam en Tunisie, elle a commencé hier soir, par une première soirée animée à Sfax. Elle se poursuivra avec un autre concert qui sera animé demain à Monastir. Dans le cadre de cette même tournée, la vedette libanaise se produira, le 31 juillet à Gabès avant de clôturer sa tournée, le 3 août à Gafsa. A propos du programme de ses soirées et en réponse à certaines questions posées par les journalistes, Najoua Karam a expliqué qu’elle chantera, non seulement des morceaux de son dernier album «Kabir El Houb», à l’instar de «Bakhaf mina El may», «Bahibak Wala», entre autres. Pour exprimer son amour pour le peuple libanais meurtri par la guerre, elle chantera également des chansons patriotiques «A travers mes concerts, je veux utiliser ma voix comme une arme contre l’ennemi. Il est du devoir de tout Libanais. Qu’il soit artiste, ou citoyen ordinaire de répondre à l’appel et d’exprimer à sa manière son indignation contre l’agression sauvage que subit actuellement le Liban», s’indigne l’artiste. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com