Afghanistan : L’OTAN prend les commandes





Le Quotidien-Agences L'Otan a entamé hier sa mission la plus difficile à ce jour, en prenant la responsabilité des opérations militaires internationales dans le Sud de l'Afghanistan, en proie à des violences sans précédent depuis la chute du régime taliban fin 2001. "L'Otan est là pour le long terme, aussi longtemps que le gouvernement et le peuple afghan aura besoin de notre aide", a indiqué le général britannique, David Richards, qui commande la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), le bras armé de l'Otan en Afghanistan. Il a pris officiellement le relais du général américain Karl Eikenberry, le patron de la coalition, lors d'une cérémonie sur la base militaire de Kandahar, la plus importante de la coalition dans le Sud. L'extension de l'Otan concerne six provinces : Day Kundi, Helmand, Kandahar, Nimroz, Oruzgan et Zaboul et implique des militaires d'Australie, Canada, Royaume-Uni, Estonie, Danemark, Pays-Bas, Roumanie et Etats-Unis, a précisé l'Alliance. Les talibans ont su profiter du nombre relativement faible de troupes de la coalition, d'un terrain difficile et de l'absence d'autorité du gouvernement central, pour se réorganiser, se regrouper, regagner en vigueur et affronter quotidiennement les forces de sécurité après leur défaite de la fin 2001.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com