Stationnement : Vers la révision à la baisse des tarifs des parkings





Pour décongestionner la circulation au Centre de Tunis, le choix s’est porté sur la multiplication des parkings. Les tarifs pratiqués dans ces aires de stationnement automobile pourraient être révisés à la baisse afin de gagner l’adhésion massive des automobilistes. Tunis - Le Quotidien C’est du moins ce qu’on a laissé entendre du côté de la Municipalité de Tunis lorsque le maire M. Abbes Mohsen, a évoqué la question au cours du dernier Conseil municipal tenu en début de semaine. Le maire de Tunis qui parlait du problème du stationnement a estimé que les tarifs des parkings auraient dû être plus abordables par rapport à ce qui est appliqué à travers les horodateurs de stationnement installés au niveau de plusieurs artères du centre-ville. Pour convaincre les automobilistes à opter davantage pour ces aires de stationnement, il est ainsi fort possible que l’on révise à la baisse les tarifs en la matière pratiqués jusque-là. Rappelons que plusieurs projets de parkings sont programmés. Après un premier parking a étages entré en service depuis plus de deux ans et situé au niveau du Centre commercial de La Fayette et dont la capacité est de plus de 930 véhicules, on s’attend à ce que celui de la rue de Turquie soit prêt dans les prochains mois. Ce parking à étages doit pouvoir accueillir quelque 630 véhicules. Un troisième parking est actuellement en chantier au niveau de la rue Mokhtar Attia et l’avenue Jean Jaurès et dont la capacité est de 700 voitures. D’autres parkings seront réalisés au cours des années à venir. Des appels d’offres ont été lancés à cet effet. Ils concernent la réalisation d’une série de parkings à Bab Souika (entre la rue Fzezna et Bab Souika), au Belvédère, à Mdak El Halfa, en plus d’un parking de 200 places situé à la rue d’Allemagne. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com